Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 18 juillet 2019

Haute surveillance

  • Une des raisons qui ont poussé le Mouvement Desjardins à annoncer cette « Protection membres », c'est qu'on notait un ralentissement des inscriptions à la surveillance du crédit, offert pour cinq ans aux membres.
    (Karim Benessaieh dans le site de La Presse, le 15 juillet 2019; texte mis à jour à 11 h 28.)

Ce n'est pas le crédit ni le ralentissement qui est offert aux membres, mais la surveillance du crédit :

Une des raisons qui ont poussé le Mouvement Desjardins à annoncer cette « Protection membres », c'est qu'on notait un ralentissement des inscriptions à la surveillance du crédit, offerte pour cinq ans aux membres.

Line Gingras
Québec

« Desjardins : remboursement intégral et protection de 50 000 $ » : https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/201907/15/01-5233945-desjardins-remboursement-integral-et-protection-de-50-000-.php

Posté par Choubine à 00:01 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 17 juillet 2019

C'est établi

  • Les conclusions du rapport de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) [...] sont des plus troublantes, car elles établissent que dans certains établissements des enfants sont exposés à des niveaux de plomb susceptibles de nuire à leur développement intellectuel.
    (Marie-Andrée Chouinard, dans Le Devoir du 11 juillet 2019.)

Je suggérerais :

[...] car elles montrent que dans certains établissements [...]

Line Gingras
Québec

« Silences de plomb » : https://www.ledevoir.com/opinion/editoriaux/558450/sante-publique-silences-de-plomb

Posté par Choubine à 00:01 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 16 juillet 2019

En congés

En congés, en congé; orthographe.

  • « Presque tous les restaurants de bord de mer étaient pleins et on voyait voler beaucoup de gros objets, c’était terrible », a ajouté ce Grec en congés à Nea Triglia.
    (Vassilis Kyriakoulis, AFP, dans Le Devoir du 11 juillet 2019.)

L'expression en congé s'écrit toujours au singulier, d'après ce que je vois dans le Petit Robert, le Grand Robert et le Trésor de la langue française informatisé :

[...] mes patrons me tarabustaient pour que j'accepte enfin de partir en congé.
(P. Benoit dans le Petit Robert, à l'article « tarabuster ».)

Pour le moment, ils n'étaient pas encore en chômage, mais en congé.
(Camus dans le Grand Robert, à l'article « congé ».)

Les enseignants se refuseront à prendre en charge pendant plus de huit jours les élèves d'un maître défaillant pour maladie ou en congé si cela porte à plus de quarante le nombre moyen d'enfants par classe.
(Meynaud dans le Trésor de la langue française informatisé, à l'article « nombre ».)

Il fallait écrire :

[...] a ajouté ce Grec en congé à Nea Triglia.

Line Gingras
Québec

« Une violente tornade s’abat en Grèce en pleine région touristique : sept morts » : https://www.ledevoir.com/monde/europe/558468/une-violente-tornade-s-abat-en-grece-en-pleine-region-touristique-six-morts

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 15 juillet 2019

Elle s'est fait désirée

  • Et pour cette première, la diva s’est fait longuement désirée en ouverture, avec un retard d’une bonne vingtaine de minutes.
    (Normand Provencher dans le site du Soleil; texte mis à jour le 12 juillet 2019 à 6 h 33.)

La diva s'est fait longuement attendre, elle s'est fait longuement désirer.

Line Gingras
Québec

« Mariah Carey au FEQ : maigre foule et show sans éclat » : https://www.lesoleil.com/arts/le-festival-dete/mariah-carey-au-feq-maigre-foule-et-show-sans-eclat-f5d597ac7f378f223055e74e0ebe36c1

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 14 juillet 2019

Drôles de bêtes

  • Jadis près de l'extinction, les dindes sauvages sont de plus en plus répandues dans le sud du Québec à cause des hivers plus chauds et à des programmes de conservation et de relocalisation qui ont permis de sauver l'espèce.
    (Morgan Lowrie, PC, dans le site de La Presse, le 11 juillet 2019 à 21 h 17.)

Jadis près de l'extinction, les dindes sauvages sont de plus en plus répandues dans le sud du Québec à cause des hivers plus chauds et des programmes de conservation et de relocalisation qui ont permis de sauver l'espèce.

  • Et M. Tardif signale que ces bêtes sont délicieuses. Il recommande de les servir fumés, marinés ou de les cuire sur un barbecue. On peut aussi la manger lors d'un repas de fête traditionnel.

N'oublions pas que ces bêtes est un féminin pluriel. Par ailleurs, un repas de fête traditionnel n'est pas un mode de préparation. Je suggérerais par exemple :

Et M. Tardif signale que ces bêtes sont délicieuses. Il recommande de les servir fumées, marinées ou de les cuire sur un barbecue. On peut aussi les faire rôtir au four, pour les repas traditionnels du temps des Fêtes.

Line Gingras
Québec

« Les dindes sauvages s'installent au Québec » : https://www.lapresse.ca/actualites/sciences/201907/11/01-5233635-les-dindes-sauvages-sinstallent-au-quebec.php

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 13 juillet 2019

Suivi suivant

  • Ce programme devrait également être suivi le plus tôt possible suivant l’arrivée au Québec.
    (Jocelyne Richer, PC, dans le site du Devoir, le 8 juillet 2019 à 17 h 49.)

Ce programme devrait également être suivi le plus tôt possible après l’arrivée au Québec.

Line Gingras
Québec

« Francisation "obligatoire" des immigrants : Legault souffle le chaud et le froid » : https://www.ledevoir.com/politique/quebec/558285/francisation-obligatoire-des-immigrants-legault-souffle-le-chaud-et-le-froid

Posté par Choubine à 00:01 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 12 juillet 2019

Exploser sensiblement

  • À travers le monde, les études démontrent que la plupart des pays organisateurs de grandes manifestations sportives telles que les Jeux olympiques ont vu leur budget de dépenses exploser sensiblement, dépassant de loin le budget annoncé lors du dépôt de leur candidature.
    (Isidore Kwandja Ngembo, politologue, dans Le Devoir du 4 juillet 2019.)

J'ai du mal à voir comment un budget pourrait exploser insensiblement :

À travers le monde, les études démontrent que la plupart des pays organisateurs de grandes manifestations sportives telles que les Jeux olympiques ont vu leur budget de dépenses exploser sensiblement, dépassant de loin le budget annoncé lors du dépôt de leur candidature.

Line Gingras
Québec

« Jeux de la Francophonie : la RDC sera-t-elle prête à temps? » : https://www.ledevoir.com/opinion/idees/557969/jeux-de-la-francophonie-la-rdc-sera-t-elle-prete-a-temps

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 11 juillet 2019

Le risque encouru par la fillette

Encourir un risque, courir un risque; le risque encouru, le risque couru.

  • Quiconque a étudié un tant soit peu la psychosociologie conviendra que les organisations sont traversées par les actions, les pulsions et les contradictions des individus qui lui donnent vie. La faillite morale des organisations est le produit de l’activité humaine.
    (Brian Myles, dans Le Devoir du 6 juillet 2019.)

Les individus donnent vie aux organisations :

Quiconque a étudié un tant soit peu la psychosociologie conviendra que les organisations sont traversées par les actions, les pulsions et les contradictions des individus qui leur donnent vie. La faillite morale des organisations est le produit de l’activité humaine.


  • [...] mauvaise évaluation du risque encouru par la fillette dans son milieu familial [...]

D'après l'Office québécois de la langue française, « on ne doit pas confondre les verbes encourir et courir »; on court un danger ou un risque :

[...] mauvaise évaluation du risque couru par la fillette dans son milieu familial [...]

Line Gingras
Québec

« Protection de la jeunesse : troublante insensibilité » : https://www.ledevoir.com/opinion/editoriaux/558162/protection-de-la-jeunesse-troublante-insensibilite

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 10 juillet 2019

Un alphabet inspiré par Karl Marx

  • La Russie fait aussi partie de cet Occident, héritière des Vikings qui ont bâti les premières villes russes comme Novgorod, héritière de l’Empire romain avec Byzance et des Grecs par l’alphabet, inspiré à l’époque soviétique par Karl Marx et avant par les philosophes français.
    (Olivier Védrine, politologue, dans Le Devoir du 5 juillet 2019.)

C'est la Russie, et non pas son alphabet, qui a été inspirée par Karl Marx et par les philosophes français :

La Russie fait aussi partie de cet Occident, héritière des Vikings qui ont bâti les premières villes russes comme Novgorod, héritière de l’Empire romain avec Byzance et des Grecs par l’alphabet, inspirée à l’époque soviétique par Karl Marx et avant par les philosophes français.

Line Gingras
Québec

« La Russie est en régression : merci Poutine! » : https://www.ledevoir.com/opinion/idees/558013/la-russie-est-en-regression-merci-poutine

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 9 juillet 2019

La cérémonie a vu défilé...

  • [...] la cérémonie a vu défilé au micro de nombreux amis et admirateurs [...]
    (André Duchesne dans le site de La Presse, le 4 juillet 2019; texte mis à jour à 20 h 41.)

Il fallait ici un infinitif; pour s'en convaincre, il suffit de remplacer défiler par un verbe dont l'infinitif et le participe passé ne se prononcent pas de la même façon : la cérémonie a vu se rendre au micro, la cérémonie a vu venir au micro, la cérémonie a vu se suivre au micro...

On aurait dû écrire :

[...] la cérémonie a vu défiler au micro de nombreux amis et admirateurs [...]


  • L'objet était déposé sans autre artifice sur une table derrière laquelle était projeté une grande photo du défunt qui avait 80 ans.

Une grande photo était projetée :

L'objet était déposé sans autre artifice sur une table derrière laquelle était projetée une grande photo du défunt, qui avait 80 ans.

Line Gingras
Québec

« Dernier adieu à Jean-Claude Labrecque » : https://www.lapresse.ca/cinema/201907/04/01-5232713-dernier-adieu-a-jean-claude-labrecque.php

Posté par Choubine à 00:01 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 8 juillet 2019

À pleine capacité, à capacité

À capacité, à pleine capacité; anglicismes; calques de l'anglais.

  • Membres de la famille, amis et anciens collègues de travail du cinéaste et directeur photo Jean-Claude Labrecque ont rempli à pleine capacité la grande salle Norman-McLaren de la Cinémathèque québécoise plus tôt aujourd'hui pour rendre un dernier hommage [...]
    (André Duchesne dans le site de La Presse, le 4 juillet 2019; texte mis à jour à 20 h 41.)

- D'après l'Office québécois de la langue française, il faut éviter les expressions à capacité et à pleine capacité, qui sont des calques de l'anglais.

- Le journaliste décrit, au passé composé, un événement qui a eu lieu de toute évidence avant la rédaction de l'article; le moment de la journée aurait pu être précisé, mais la mention plus tôt n'apporte rien.

Je proposerais par exemple :

Membres de la famille, amis et anciens collègues de travail du cinéaste et directeur photo Jean-Claude Labrecque ont totalement rempli la grande salle Norman-McLaren de la Cinémathèque québécoise, plus tôt aujourd'hui, pour rendre un dernier hommage [...]

Line Gingras
Québec

« Dernier adieu à Jean-Claude Labrecque » : https://www.lapresse.ca/cinema/201907/04/01-5232713-dernier-adieu-a-jean-claude-labrecque.php

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 7 juillet 2019

L'égalité était privée?

  • La déclaration d'indépendance dont il est l'un des auteurs a affirmé l'égalité entre les citoyens, dont était privée les esclaves.
    (AFP dans le site de La Presse, le 2 juillet 2019; texte mis à jour à 14 h 10.)

L'égalité n'était pas privée; il faut comprendre, plutôt, que les esclaves étaient privés de l'égalité :

La déclaration d'indépendance dont il est l'un des auteurs a affirmé l'égalité entre les citoyens, dont étaient privés les esclaves.

Line Gingras
Québec

« Thomas Jefferson n'est plus en odeur de sainteté dans sa ville » : https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201907/02/01-5232412-thomas-jefferson-nest-plus-en-odeur-de-saintete-dans-sa-ville.php

Posté par Choubine à 00:01 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 6 juillet 2019

L'argument évoqué pour justifier...

  • La peur entretenue à l’égard de l’URSS et du communisme constitue l’argument majeur évoqué auprès des populations pour justifier cette mise sous tutelle de l’Ouest par les puissants États-Unis.
    (Martin Lavallée, historien, dans Le Devoir du 29 juin 2019.)

On invoque un argument pour justifier quelque chose :

La peur entretenue à l’égard de l’URSS et du communisme constitue l’argument majeur invoqué auprès des populations pour justifier cette mise sous tutelle de l’Ouest par les puissants États-Unis.

J'ai déjà abordé la question ici.

Line Gingras
Québec

« De Gaulle et "l’esprit de résistance" » : https://www.ledevoir.com/societe/le-devoir-de-philo-histoire/557733/de-gaulle-et-l-esprit-de-resistance

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 5 juillet 2019

Quant au contrôle des loyers et la mise en place...

  • Quant au contrôle des loyers et la mise en place d’un registre des baux, aucun projet sérieux n’est sur la table.
    (Aurélie Lanctôt, dans Le Devoir du 28 juin 2019.)

La préposition à se met en général devant chacun des compléments :

Quant au contrôle des loyers et à la mise en place d’un registre des baux, aucun projet sérieux n’est sur la table.

Line Gingras
Québec

« Les maisons de papier » : https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/557633/les-maisons-de-papier

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 4 juillet 2019

Ils? Elles?

  • Il est d’autant plus désolant d’entendre nos élites déplorer le retour de ce qu’ils nomment avec dédain « le nationalisme défensif ». Mais, dans quel monde vivent-elles donc?
    (Christian Rioux, dans Le Devoir du 28 juin 2019.)

Élites, nom féminin, doit être représenté par un pronom féminin :

Il est d’autant plus désolant d’entendre nos élites déplorer le retour de ce qu’elles nomment avec dédain « le nationalisme défensif ». Mais dans quel monde vivent-elles donc?

Line Gingras
Québec

« Le retour du Canadien français? » : https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/557707/le-retour-du-canadien-francais

Posté par Choubine à 00:01 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 3 juillet 2019

Un lien liant...

  • Le dernier dossier préoccupant est le troisième lien liant Québec à Lévis [...]
    (Marie-Andrée Chouinard, dans Le Devoir du 29 juin 2019.)

Le dernier dossier préoccupant est le troisième lien entre Québec et Lévis [...]

Line Gingras
Québec

« Politique québécoise : l’obsession de la feuille de route » : https://www.ledevoir.com/opinion/editoriaux/557742/politique-quebecoise-l-obsession-de-la-feuille-de-route

Posté par Choubine à 00:01 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 2 juillet 2019

Mener des avis

  • Elle ne doit pas libérer du devoir de mener des analyses, des études, des avis indispensables à la prise de décisions.
    (Marie-Andrée Chouinard, dans Le Devoir du 29 juin 2019.)

On mène des analyses ou des études, mais on sollicite, on obtient des avis. Je suggérerais par exemple :

Elle ne doit pas libérer du devoir de mener des analyses et des études, d'obtenir des avis indispensables à la prise de décisions.

Elle ne doit pas libérer du devoir de mener des analyses et des études, de solliciter des avis indispensables à la prise de décisions.

Elle ne doit pas libérer du devoir de mener des analyses, des études, des consultations indispensables à la prise de décisions.

Line Gingras
Québec

« Politique québécoise : l’obsession de la feuille de route » : https://www.ledevoir.com/opinion/editoriaux/557742/politique-quebecoise-l-obsession-de-la-feuille-de-route

Posté par Choubine à 00:01 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 1 juillet 2019

Elle est venu clore ce voyage

  • La soirée n’aurait pas été complète sans la (insérer ici le qualificatif élogieux de votre choix) pièce Comme un sagequi est venu clore ce grandiose voyage musical.
    (Normand Provencher, dans Le Soleil du 27 juin 2019.)

Ce n'est pas un sage qui est venu clore le voyage musical, mais la pièce intitulée Comme un sage :

La soirée n’aurait pas été complète sans la (insérer ici le qualificatif élogieux de votre choix) pièce Comme un sagequi est venue clore ce grandiose voyage musical.

Line Gingras
Québec

« Cirque Éloize et Fiori : mariage réussi! » :  https://www.lesoleil.com/arts/cirque-eloize-et-fiori-mariage-reussi-photos-fb14d484a7930b47f771ac7b94ecb372

Posté par Choubine à 00:01 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 30 juin 2019

Les États-Unis et ses injonctions

  • Et de deux, elle [la Chine] est le seul pays à avoir les reins assez solides pour résister ouvertement aux États-Unis et à la portée extraterritoriale de ses injonctions.
    (Guy Taillefer, dans Le Devoir du 26 juin 2019.)

Et de deux, elle [la Chine] est le seul pays à avoir les reins assez solides pour résister ouvertement aux États-Unis et à la portée extraterritoriale de leurs injonctions.

Line Gingras
Québec

« L'Iran et la logique de faucon » : https://www.ledevoir.com/opinion/editoriaux/557454/iran-logique-de-faucon?utm_source=infolettre-2019-06-26&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 29 juin 2019

Préoccupant

  • Je trouve préoccupant l’insouciance avec laquelle on tente ces temps-ci de qualifier des événements de génocides.
    (Denis Roy, doyen de la faculté de droit de l’Université de Moncton et professeur de droit international, dans Le Devoir du 25 juin 2019.)

L'adjectif préoccupant est attribut du complément d'objet direct, l'insouciance :

Je trouve préoccupante l’insouciance avec laquelle on tente ces temps-ci de qualifier des événements de génocides.

Line Gingras
Québec

« Génocide : la rapporteuse des Nations unies a tort » : https://www.ledevoir.com/opinion/idees/557371/genocide-la-rapporteuse-des-nations-unies-a-tort?utm_source=infolettre-2019-06-25&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]