Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 23 janvier 2020

Invoquer

  • [...] l’autorisation (AUMF) votée en 2002 de recourir à la force en Irak, invoquée comme blanc-seing pour le président. Comme la Maison-Blanche a invoqué (sans véritablement la démontrer, disent certains républicains critiques) l’imminence d’une menace, cela légitimerait sa décision [...]
    (Élisabeth Vallet, dans Le Devoir du 11 janvier 2020.)

Je proposerais :

[...] l’autorisation (AUMF) votée en 2002 de recourir à la force en Irak, invoquée comme blanc-seing pour le président. Comme la Maison-Blanche a allégué (sans véritablement la démontrer, disent certains républicains critiques) l’imminence d’une menace, cela légitimerait sa décision [...]

Line Gingras
Québec

« Ombres persanes » : https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/570637/ombres-persanes?utm_source=Le+courrier+des+id%C3%A9es&utm_campaign=3f5806e8a1-EMAIL_CAMPAIGN_2020_01_10_10_50&utm_medium=email&utm_term=0_14c415178d-3f5806e8a1-115120777

Posté par Choubine à 00:01 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 22 janvier 2020

Des pays que le Canada estime qu'ils soutiennent...

Que ou dont; grammaire; syntaxe.

  • [...] l’Iran fait partie d’un nombre restreint de pays que le Canada estime qu’ils soutiennent le terrorisme.
    (Konrad Yakabuski, dans Le Devoir du 11 janvier 2020.)

Le Canada n'estime pas un nombre restreint de pays; il estime, au sujet d'un nombre restreint de pays, qu'ils soutiennent le terrorisme. Cette idée – au sujet de – peut être rendue par le pronom relatif dont :

Un luxe, dont j'imagine aujourd'hui qu'il devait être affreux [...] (Mauriac, dans le Petit Robert.)

Il fallait écrire :

[...] l’Iran fait partie d’un nombre restreint de pays dont le Canada estime qu’ils soutiennent le terrorisme.

Line Gingras
Québec

« Trudeau dans la fosse aux lions » : https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/570620/trudeau-dans-la-fosse-aux-lions

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 21 janvier 2020

Une hommage? Un hommage?

  • La traque aux coquins et l’hommage aux honnêtes gens souhaitées ici en une [...]
    (Stéphane Baillargeon, dans Le Devoir du 10 janvier 2020.)

Hommage est un nom masculin :

La traque aux coquins et l’hommage aux honnêtes gens souhaités ici en une [...]

Line Gingras
Québec

« Hier comme demain » : https://www.ledevoir.com/culture/570473/billet-hier-comme-demain?utm_source=infolettre-2020-01-10&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 20 janvier 2020

Prises pour prendre

  • Harry et Meghan venaient de rentrer de vacances prolongées au Canada, prises pour prendre du recul après avoir affiché leur malaise face aux critiques appuyées des tabloïds britanniques sur les supposés caprices de Meghan Markle et son luxueux train de vie.
    (Germain Moyon, AFP, dans le site du Devoir, le vendredi 10 janvier 2020 à 18 h 50.)

Je suggérerais :

Harry et Meghan venaient de rentrer de vacances prolongées au Canada, qui devaient leur permettre de prendre du recul après avoir affiché leur malaise face aux critiques appuyées des tabloïds britanniques sur les supposés caprices de Meghan Markle et son luxueux train de vie.

Harry et Meghan venaient de rentrer de vacances prolongées au Canada, où ils avaient voulu prendre du recul après avoir affiché leur malaise face aux critiques appuyées des tabloïds britanniques sur les supposés caprices de Meghan Markle et son luxueux train de vie.


  • Et une enquête parue vendredi dans le National Post fait apparaître que 61 % des Canadiens interrogés aimeraient que le prince Harry devienne le prochain gouverneur général du pays.

Une enquête parue... fait apparaître? On aurait pu écrire :

Et une enquête parue vendredi dans le National Post montre que 61 % des Canadiens interrogés aimeraient que le prince Harry devienne le prochain gouverneur général du pays.

Et d'après une enquête parue vendredi dans le National Post, fait apparaître que 61 % des Canadiens interrogés aimeraient que le prince Harry devienne le prochain gouverneur général du pays.

Et une enquête publiée vendredi dans le National Post fait apparaître que 61 % des Canadiens interrogés aimeraient que le prince Harry devienne le prochain gouverneur général du pays.


  • L’annonce de la mise en retrait du duc et de la duchesse de Sussex, sans concertation avec le reste de la famille, a mis le Royaume-Uni en émoi et ouvre une nouvelle crise au sein de la monarchie.

    Dans son allocution de Noël, la reine avait déjà jugé « semée d’embûches » l’année 2019, marquée notamment par la mise en retrait de son fils le prince Andrew en raison de ses liens avec le pédophile américain Jeffrey Epstein.

Cette fois encore, il faudrait éviter la répétition :

L’annonce de la mise en retrait du duc et de la duchesse de Sussex, sans concertation avec le reste de la famille, a causé un grand émoi au Royaume-Uni et ouvre une nouvelle crise au sein de la monarchie.

Dans son allocution de Noël, la reine avait déjà jugé « semée d’embûches » l’année 2019, marquée notamment par l'éloignement de son fils le prince Andrew en raison de ses liens avec le pédophile américain Jeffrey Epstein.

Line Gingras
Québec

« Meghan Markle revient au Canada » : https://www.ledevoir.com/monde/europe/570608/en-pleine-tempete-royale-meghan-markle-rentre-au-canada

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 19 janvier 2020

Dans les centres jeunesses

  • Comment envisage-t-on la réalité des fugues dans les centres jeunesses?
    (Jean-François Nadeau, dans Le Devoir du 8 janvier 2020.)

On écrit les centres jeunesse :

Comment envisage-t-on la réalité des fugues dans les centres jeunesse?

Line Gingras
Québec

« Bémols sur la réalité des fugueuses » : https://www.ledevoir.com/societe/570342/la-petite-fugueuse?utm_source=infolettre-2020-01-08&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 18 janvier 2020

Le livre que le journaliste...?

  • Au moins deux personnes ont signalé qu’elles venaient de terminer le livre que le journaliste du New Yorker Ronan Farrow (qui a exposé l’affaire Weinstein avec deux journalistes du New York Times), et qu’elles ne pourraient être impartiales.
    (Guillaume Bourgault-Côté, dans Le Devoir du 8 janvier 2020.)

Il manque un verbe à la proposition relative « que le journaliste du New Yorker Ronan Farrow ». On pouvait écrire :

Au moins deux personnes ont signalé qu’elles venaient de terminer le livre du journaliste du New Yorker Ronan Farrow (qui a exposé l’affaire Weinstein avec deux journalistes du New York Times), et qu’elles ne pourraient être impartiales.

Line Gingras
Québec

« Les avocats de Weinstein veulent changer de juge » : https://www.ledevoir.com/monde/etats-unis/570405/les-avocats-de-weinstein-veulent-changer-de-juge

Posté par Choubine à 00:01 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 17 janvier 2020

Il est revenu, elles sont devenues

  • Le lac de Tibériade (aussi appelé mer de Galilée en anglais et lac Kinneret en hébreu) est revenu à un niveau acceptable. Les pluies sont toutefois devenues l’exception plutôt que la règle dans la région [...]
    (Marco Fortier, dans Le Devoir du 6 janvier 2020.)

Je suggérerais :

Le lac de Tibériade (aussi appelé mer de Galilée en anglais et lac Kinneret en hébreu) a retrouvé un niveau acceptable. Les pluies sont toutefois devenues l’exception plutôt que la règle dans la région [...]

Line Gingras
Québec

« État d’alerte pour l’eau en Israël et chez ses voisins » : https://www.ledevoir.com/monde/moyen-orient/570256/etat-d-alerte-pour-l-eau?utm_source=infolettre-2020-01-07&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 16 janvier 2020

Une hôtel? Un hôtel?

Une hôtel ou un hôtel; hôtel, masculin ou féminin; genre du nom hôtel.

  • L'homme avait été surpris à l'intérieur d'un véhicule qui n'était pas le sien dans le stationnement sous-terrain de l'hôtel située sur le boulevard Laurier, vers 23 h.
    (Judith Desmeules dans le site du Soleil, le 5 janvier 2020.)

On écrit souterrain.

Hôtel est un nom masculin.

Il faudrait lire :

L'homme avait été surpris à l'intérieur d'un véhicule qui n'était pas le sien dans le stationnement souterrain de l'hôtel situé sur le boulevard Laurier, vers 23 h.

Line Gingras
Québec

« Agression à l'hôtel Plaza Québec : un homme arrêté » : https://www.lesoleil.com/actualite/agression-a-lhotel-plaza-quebec-un-homme-arrete-af55c7e5fb73cd5df9e498c1321956b7

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 15 janvier 2020

Qui donc s'est échappé?

  • Le personnage de fiction dans lequel Matzneff a voulu enfermer Vanessa Springora, qui, dans un moment de désespoir raconté dans son livre, se dit « j’ai 14 ans pour toujours, c’est écrit », s’est échappée de sa prison de papier, et c’est tant mieux.
    (Chantal Guy, dans La Presse du 5 janvier 2020.)

Le personnage s'est échappé de sa prison :

Le personnage de fiction dans lequel Matzneff a voulu enfermer Vanessa Springora, qui, dans un moment de désespoir raconté dans son livre, se dit « j’ai 14 ans pour toujours, c’est écrit », s’est échappé de sa prison de papier, et c’est tant mieux.


  • Il est un écrivain célébré, il lui écrit des lettres passionnées, cela flatte son ego de jeune fille qui se réfugie dans les livres, elle finit par lui répondre, sans savoir que ses propres lettres serviront pratiquement de preuves à l’écrivain que l’amour était réciproque et consentant, et qu’il reproduira sans vergogne dans ses propres livres.

Trois observations :

1.  Je cherche en vain à quel élément est coordonnée la proposition relative placée à la fin de la phrase; le problème est résolu si l'on rapproche cette proposition de son antécédent.

2.  La répétition de ses propres me paraît maladroite, d'autant plus qu'il s'agit dans le premier cas des lettres de la jeune fille, et dans le second des livres de l'écrivain.

3.  Je doute que l'amour puisse être non consentant.

Il faudrait lire, à mon avis :

Il est un écrivain célébré, il lui écrit des lettres passionnées, cela flatte son ego de jeune fille qui se réfugie dans les livres, elle finit par lui répondre, sans savoir que ses propres lettres, qu’il reproduira sans vergogne dans ses livres, serviront pratiquement de preuves à l’écrivain que l’amour était réciproque et les relations, consentantes.

Line Gingras
Québec

« Affaire Matzneff : le piège de papier » : https://www.lapresse.ca/arts/litterature/202001/05/01-5255695-affaire-matzneff-le-piege-de-papier.php

Posté par Choubine à 00:01 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 14 janvier 2020

Aider quelqu'un de faire quelque chose

Aider quelqu'un de faire quelque chose, aider quelqu'un à faire quelque chose; préposition; syntaxe; grammaire.

  • Le travail du négociateur consiste parfois à aider les forcenés et les personnes en crise de « ventiler » leurs problèmes.
    (Louis-Denis Ébacher dans le site du Droit; texte mis à jour le 4 janvier 2020.)

On permet à quelqu'un de faire quelque chose, mais on l'aide à faire quelque chose :

Le travail du négociateur consiste parfois à aider les forcenés et les personnes en crise à s'ouvrir de leurs problèmes.

Line Gingras
Québec

« Métier de négociateur : calmer le forcené » : https://www.ledroit.com/actualites/justice-et-faits-divers/metier-de-negociateur--calmer-le-forcene-b0c749c7411c86990fb0e3649bd9e9f7?_ga=2.77155093.1445933913.1578265637-1266767641.1508270154

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 13 janvier 2020

Et ça recommence

  • La proportion d’humains incapables de manger chaque jour le minimum nécessaire de calories à recommencer à grimper, selon la FAO, en particulier en Afrique subsaharienne et au Moyen-Orient principalement à cause des conflits armés et les facteurs climatiques perturbant l’agriculture.
    (Légende de la photo accompagnant un article de Manon Cornellier, dans Le Devoir du 4 janvier 2020.)

La proportion d’humains incapables de manger chaque jour le minimum nécessaire de calories a recommencé à grimper, selon la FAO, en particulier en Afrique subsaharienne et au Moyen-Orient, principalement à cause des conflits armés et des facteurs climatiques perturbant l’agriculture.

Line Gingras
Québec

« L'heure juste : il ne faut pas lâcher » : https://www.ledevoir.com/politique/canada/570198/il-ne-faut-pas-lacher?utm_source=infolettre-2020-01-04&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 12 janvier 2020

La façon avec laquelle

Avec une façon, d'une façon; la façon avec laquelle, la façon dont; prépositions; grammaire; syntaxe.

  • Le test des valeurs québécoises est une nouvelle illustration de la façon expéditive avec laquelle le gouvernement Legault traite de l'immigration, selon l’avocat Stéphane Handfield.
    (Mylène Crête, dans Le Devoir du 3 janvier 2020.)

On ne fait pas quelque chose avec une certaine façon, mais d'une certaine façon, de telle ou telle façon. Je lis en effet, dans le Hanse-Blampain : « On dit : Se comporter de telle ou telle façon. D'où : La façon dont il s'est comporté, dont il s'est exprimé, dont on nous en a parlé. »

L'identité des machines entraîne celle de leurs maîtres. Concevoir d'une façon différente, sentir d'une manière distincte n'est plus que handicap [...] (Huyghe, dans le Trésor de la langue française informatisé.)

La façon désinvolte dont vous parlez de la mort de votre père [...] m'a outré. (Montherlant, dans le Petit Robert.)

À la façon dont il s'y prend, on dirait... (Petit Robert.)

Les lois sont bonnes ou mauvaises moins par elles-mêmes que par la façon dont on les applique. (France, dans le Grand Robert.)

La façon dont il appuyait sur certaines voyelles, sur les diphtongues, et dont il prolongeait en chantant les finales [...] (Martin du Gard, dans le Grand Robert.)

Il fallait écrire :

Le test des valeurs québécoises est une nouvelle illustration de la façon expéditive dont le gouvernement Legault [...]

Line Gingras
Québec

« Un test de peu de valeur? » : https://www.ledevoir.com/politique/quebec/570116/test-des-valeurs?utm_source=infolettre-2020-01-03&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 11 janvier 2020

L'Université de Laval

  • Le poids. Celui que l’on sent dans sa poitrine. Celui dont parle également le sociologue de la sexualité et professeur à l’Université de Laval Michel Dorais.
    (Natalia Wysocka, dans Le Devoir du 3 janvier 2019.)

Michel Dorais est professeur à l'Université Laval, et non de Laval :

Le poids. Celui que l’on sent dans sa poitrine. Celui dont parle également Michel Dorais, sociologue de la sexualité et professeur à l’Université Laval.

  • Puis sa mère qui commencera par draguer l’écrivain et « finira par s’accomoder de sa présence ».

La citation est-elle exacte? Quoi qu'il en soit, on écrit s'accommoder, avec deux m. Le mot n'est pas visé par les rectifications de l'orthographe.

Line Gingras
Québec

« Vanessa Springora et Gabriel Matzneff, "l’élue" et l’ogre » : https://www.ledevoir.com/societe/570124/l-affaire-matzneff-le-livre?utm_source=infolettre-2020-01-03&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 10 janvier 2020

Transport Canada

Transport Canada ou Transports Canada; appellations officielles; orthographe.

  • [...] explique Transport Canada, dans une réponse aux questions du Devoir.
    (Alexandre Shields, dans Le Devoir du 31 décembre 2019.)

L'organisme s'appelle en français Transports Canada :

[...] explique Transports Canada, dans une réponse aux questions du Devoir.

Line Gingras
Québec

« Les nouvelles règles antipollution pour les navires, bénéfiques pour l'air mais pas pour l'eau » : https://www.ledevoir.com/societe/environnement/569986/polluer-moins-les-airs-mais-davantage-les-mers?utm_source=infolettre-2019-12-31&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 9 janvier 2020

Ils accourraient ou ils accouraient?

  • Il y avait beaucoup de sceptiques. Et dans les derniers moments, quand ça sentait bon, tout à coup les gens accourraient [...]
    (Éric Moreault citant Robert Lepage dans le site du Soleil, le 30 décembre 2019.)

On écrit ils accourraient au conditionnel, mais ils accouraient, avec un seul r, à l'imparfait de l'indicatif :

Il y avait beaucoup de sceptiques. Et dans les derniers moments, quand ça sentait bon, tout à coup les gens accouraient [...]

Line Gingras
Québec

« Nos personnalités de l'année : Robert Lepage » : https://www.lesoleil.com/arts/nos-personnalites-de-lannee-robert-lepage-5e5d8a8a841fb4804c15a4955a41ae16?utm_source=omerlo&utm_medium=mailer&utm_campaign=Aujourd%E2%80%99hui+le+30+d%C3%A9cembre+2019

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 8 janvier 2020

Elle s'est attirée des critiques

Elle s'est attirée quelque chose, elle s'est attiré quelque chose; s'attirer quelque chose; accord du participe passé du verbe pronominal; grammaire; orthographe.

  • La résolution en question — déposée par l’Égypte, le Nicaragua, la Corée du Nord, le Zimbabwe et la délégation palestinienne à l’ONU — avait essentiellement pour but d’isoler l’Israël plutôt que de promouvoir la solution à deux États qui constitue la politique officielle du Canada.
    (Konrad Yakabuski, dans Le Devoir du 28 décembre 2019.)

Il ne faut pas d'article devant Israël :

La résolution en question — déposée par l’Égypte, le Nicaragua, la Corée du Nord, le Zimbabwe et la délégation palestinienne à l’ONU — avait essentiellement pour but d’isoler Israël plutôt que de promouvoir la solution à deux États qui constitue la politique officielle du Canada.

  • [...] la délégation canadienne à l’ONU s’est attirée des critiques de la part du gouvernement américain [...]

La délégation canadienne ne s'est pas attirée elle-même, elle s'est attiré des critiques; le complément d'objet direct étant placé après le verbe pronominal, le participe passé doit rester invariable :

[...] la délégation canadienne à l’ONU s’est attiré des critiques de la part du gouvernement américain [...]

On écrirait cependant : Les critiques qu'elle s'est attirées...

Line Gingras
Québec

« Notre siège à l'ONU » : https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/569879/notre-siege-a-l-onu?utm_source=infolettre-2019-12-28&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 7 janvier 2020

En difficultés

En difficultés, en difficulté; portrait sur, portrait de; orthographe; préposition; grammaire; syntaxe.

  • [...] pour dénoncer le manque d’accessibilité aux services et souligner au passage l’effet désastreux de ces manquements du système sur le moral des troupes.
    (Marie-Andrée Chouinard, dans Le Devoir du 27 décembre 2019.)

Je suggérerais :

[...] pour dénoncer le manque d’accessibilité aux services et souligner au passage l’effet désastreux de ces ratés du système sur le moral des troupes.


  • Les portraits statistiques les plus récents sur la santé des jeunes [...]

On ne fait pas un portrait sur quelqu'un, sur quelque chose, mais de quelqu'un, de quelque chose :

Il fit de la capitale un portrait si extravagant [...] (Musset, dans le Petit Robert.)

L'éditorialiste aurait pu écrire :

Les portraits statistiques les plus récents de la santé des jeunes [...]

Les données statistiques les plus récentes sur la santé des jeunes [...]


  • Dans ce brouillard, une certitude : on ne pourra pas longtemps imaginer que les souffrances de l’école — enseignants surchargés, augmentation des élèves en difficultés — n’ont rien à voir avec notre bilan de santé collectif.

D'après les 24 exemples que je relève dans le Petit Robert et les 14 exemples que donne le Grand Robert, en difficulté s'écrit toujours au singulier; sur les 29 exemples que propose le Trésor de la langue française informatisé, j'en vois un seul, tiré du Monde (à l'article « reprendre »), où l'expression est au pluriel.

Je recommanderais évidemment le singulier :

Dans ce brouillard, une certitude : on ne pourra pas longtemps imaginer que les souffrances de l’école — enseignants surchargés, augmentation du nombre des élèves en difficulté — n’ont rien à voir avec notre bilan de santé collectif.

Line Gingras
Québec

« Vague à l'âme collectif » : https://www.ledevoir.com/opinion/editoriaux/569844/sante-mentale-vague-a-l-ame-collectif?utm_source=infolettre-2019-12-27&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 6 janvier 2020

À la suite de..., il a connu subséquemment...

  • Mais à la suite de ce peuplement initial, l’Arctique nord-américain a connu subséquemment d’autres épisodes d’immigration de populations humaines vraisemblablement accompagnées de chiens.
    (Pauline Gravel, dans Le Devoir du 27 décembre 2019.)

À la suite de et subséquemment expriment la même idée :

Mais à la suite de ce peuplement initial, l’Arctique nord-américain a connu subséquemment d’autres épisodes d’immigration de populations humaines vraisemblablement accompagnées de chiens.

Line Gingras
Québec

« Une amitié qui a du chien » : https://www.ledevoir.com/societe/science/569862/science-une-amitie-qui-a-du-chien?utm_source=infolettre-2019-12-27&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 5 janvier 2020

Ils ont souhaité leurs condoléances

Souhaiter ses condoléances; usage.

  • [...] les deux établissements [...] ont souhaité leurs condoléances aux proches touchés par l’événement.
    (Émilie Morin et Samuel Duchaine, dans le site du Quotidien; texte mis à jour le 22 décembre 2019.)

Les condoléances sont l'« expression de la part que l'on prend à la douleur de quelqu'un », nous dit le Petit Robert; on ne saurait donc souhaiter ses condoléances. Le dictionnaire consigne les tours suivants :

Présenter, offrir, exprimer, faire ses condoléances à l'occasion d'un deuil.

Les journalistes auraient pu écrire :

[...] les deux établissements [...] ont présenté leurs condoléances aux proches touchés par l’événement.

Line Gingras
Québec

« Mort d’un garçon de 4 ans sur les monts Valin » : https://www.lequotidien.com/actualites/mort-dun-garcon-de-4-ans-sur-les-monts-valin-c0c019e66455bef0240b34610268b030

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 4 janvier 2020

Le lancer du smog

  • Une alerte de smog a été lancé mercredi après-midi par Environnement Canada pour ces endroits.
    (Mayssa Ferah dans le site de La Presse, le 25 décembre 2019.)

Non, ce n'est pas le smog qui a été lancé :

Une alerte de smog a été lancée mercredi après-midi par Environnement Canada pour ces endroits.

Line Gingras
Québec

« Alerte de verglas et de smog pour plusieurs régions du Québec » : https://www.lapresse.ca/actualites/201912/25/01-5254937-alerte-de-verglas-et-de-smog-pour-plusieurs-regions-du-quebec.php

Posté par Choubine à 00:01 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]