Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

dimanche 21 octobre 2012

Bactérie mangeuse de chaire

Chaire ou chair; homonymes; orthographe.

  • Le dernier miracle attribué à Kateri Tekakwitha est celui de la survie d'un jeune garçon [...] la bactérie mangeuse de chaire est entrée par sa lèvre et s'est propagée dans son corps.
    (PC dans le site du Devoir, le 20 octobre 2012.)

Le contexte religieux peut faire penser à la chaire d'un prédicateur, c'est-à-dire à la tribune d'où il fait son sermon, mais on doit écrire bactérie mangeuse de chair.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Plusieurs délégations du Canada pour la canonisation de Kateri Tekakwitha » : http://www.ledevoir.com/societe/ethique-et-religion/361964/plusieurs-delegations-du-canada-pour-la-canonisation-de-kateri-tekakwitha

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 08:09 - Langue et traduction - Commentaires [1] - Permalien [#]

samedi 20 octobre 2012

Un partenariat et leurs bienfaits

  • Un partenariat entre les ministères de la Culture et de l’Éducation existe pourtant depuis 20 ans, mais leurs bienfaits restent invisibles.
    (Marie-Andrée Chouinard, dans Le Devoir du 13 septembre 2012.)

Il est question des bienfaits non pas des ministères, mais d'un certain partenariat :

Un partenariat entre les ministères de la Culture et de l’Éducation existe pourtant depuis 20 ans, mais ses bienfaits restent invisibles.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Musée des beaux-arts de Montréal – Le musée fait école » : http://www.ledevoir.com/culture/arts-visuels/359040/le-musee-fait-ecole

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 04:44 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 19 octobre 2012

Des études statistiques indiquent...

  • En fait, le sous-continent, pour avoir « cohabité » avec ses envahisseurs tout au long de son histoire, n’est pas l’« éponge » dont beaucoup d’essayistes et d’historiens la* qualifient.
    (Guy Taillefer, dans Le Devoir du 9 octobre 2012.)

Beaucoup d'essayistes et d'historiens qualifient le sous-continent d'« éponge »; ils le qualifient d'« éponge » :

En fait, le sous-continent, pour avoir « cohabité » avec ses envahisseurs tout au long de son histoire, n’est pas l’« éponge » dont beaucoup d’essayistes et d’historiens le qualifient.


  • Des études statistiques indiquent que l’incidence d’infarctus survient de dix à quinze ans plutôt* parmi les Indiens que parmi les Blancs.

Comme je l'ai déjà signalé, le contraire de plus tard, c'est plus tôt :

Selon des études statistiques, indiquent que l’incidence d’infarctus survient de dix à quinze ans plus tôt parmi les Indiens que parmi les Blancs.

Des études statistiques montrent que l’incidence d’infarctus survient de dix à quinze ans plus tôt parmi les Indiens que parmi les Blancs.

On écrirait cependant :

Je prendrais du riz plutôt que des frites.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

* Le 21 octobre à 18 h 45, je vois que la faute a été corrigée.

« Dédoublement de personnalité » : http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/360933/dedoublement-de-personnalite

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 02:58 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 18 octobre 2012

Diffusons, diffusons

  • Le 5 mai, LCN diffuse la même entrevue diffusée dans deux émissions différentes, à quelques heures d’intervalle.
    (Stéphane Baillargeon, dans Le Devoir du 17 octobre 2012.)

Le 5 mai, LCN diffuse la même entrevue diffusée dans deux émissions différentes, à quelques heures d’intervalle.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Conflit étudiant : le Conseil de presse multiplie les décisions » : http://www.ledevoir.com/societe/medias/361549/conflit-etudiant-le-conseil-de-presse-multiplie-les-decisions

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 02:20 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 17 octobre 2012

Je n'ai osé appelé

  • Je n'ai osé appelé* [...]
    (Pierre Foglia, dans La Presse du 15 octobre 2012.)

Le verbe appeler devait évidemment se mettre à l'infinitif. On dirait :

Je n'ai pas osé prendre cet objet sans sa permission.

Il fallait écrire :

Je n'ai osé appeler [...]

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

* À 11 h 32, je vois que la faute a été corrigée.

« Distanciation » : http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/pierre-foglia/201210/13/01-4583050-distanciation.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_pierre-foglia_3264_section_POS1

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 04:37 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 16 octobre 2012

Suivre une charge de travail

  • Et dans leur cas, les critères de sélection ont aussi une fonction pédagogique, celle de choisir les élèves qui seront capables de suivre un programme plus exigeant qu'ailleurs et une charge de travail plus élevée, et d'écarter les jeunes qui ne s'épanouiraient pas dans cet environnement.
    (Alain Dubuc, dans La Presse du 15 octobre 2012.)

Suivre un programme, c'est très bien, mais suivre une charge de travail? Je proposerais :

[...] celle de choisir les élèves qui seront capables de suivre un programme plus exigeant qu'ailleurs et d'assumer une charge de travail plus élevée [...]

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« La stratégie du bordel » : http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/alain-dubuc/201210/15/01-4583287-la-strategie-du-bordel.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_alain-dubuc_3261_section_POS1

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 03:10 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 15 octobre 2012

Des fonds qui proviennent des travailleurs et les employeurs

  • Même s'il était ouvert à l'idée, il ne pourrait pas transférer au Québec des fonds qui proviennent des travailleurs et les employeurs des autres provinces.
    (Alain Dubuc, dans La Presse du 17 septembre 2012.)

La préposition de se répète normalement :

Même s'il était ouvert à l'idée, il ne pourrait pas transférer au Québec des fonds qui proviennent des travailleurs et des employeurs des autres provinces.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Rapatrier pour rapatrier » : http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/alain-dubuc/201209/17/01-4574641-rapatrier-pour-rapatrier.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_alain-dubuc_3261_section_POS1

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 06:25 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 14 octobre 2012

Un choix bien choisi

  • Mais puisque l’objectif de la CCMM est de convaincre le gouvernement d’assouplir sa position, et que ces assouplissements sont en discussion, on peut se demander si la force de la charge, et le choix du moment, ont été bien choisis pour atteindre le but visé.
    (Jean-François Lisée dans son blogue, le 29 septembre 2012.)

Je suggérerais :

[...] on peut se demander si la force de la charge et le moment ont été bien choisis pour atteindre le but visé.

[...] on peut se demander si la force et le moment de la charge ont été bien choisis pour atteindre le but visé.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« "Indécent et immoral" : De la différence entre le lobby et la politique » : http://jflisee.org/indecent-et-immoral-de-la-difference-entre-le-lobby-et-la-politique/

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 03:33 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 13 octobre 2012

La leçon que nous ont laissé les carrés rouges

  • Mon propos – très cynique, j'en conviens – était que la leçon que nous ont laissé les carrés rouges, c'est que c'est en prenant la rue qu'on gagne ses combats.
    (Lysiane Gagnon, dans La Presse du 2 octobre 2012.)

Rappelons une de nos premières leçons de grammaire : le participe passé employé avec l'auxiliaire avoir s'accorde avec le complément d'objet direct, si celui-ci précède le verbe. Les carrés rouges nous ont laissé quoi? Une leçon. Il fallait écrire :

Mon propos – très cynique, j'en conviens – était que la leçon que nous ont laissée les carrés rouges, c'est que c'est en prenant la rue qu'on gagne ses combats.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Les points sur les "i" » : http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/lysiane-gagnon/201210/01/01-4579321-les-points-sur-les-i.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_lysiane-gagnon_3265_section_POS1

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 00:01 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 12 octobre 2012

Trop heureux

  • Trop heureux d'avoir un scoop qui ferait à coup sûr augmenter la valeur marchande d'une station en déclin, la direction a décidé de diffuser, au moment même où Pauline Marois présentait son gouvernement, des extraits de l'entrevue.
    (Nathalie Petrowski, dans La Presse du 24 septembre 2012.)

C'est la direction qui était trop heureuse.

  • Pourtant, les faits existent. Ils sont consignés dans l'épais dossier juridique dont est constitué une bonne part de L'affaire Dumont.

Le dossier n'est pas constitué d'une bonne part de L'affaire Dumont; c'est plutôt une bonne part de L'affaire Dumont qui est constituée du dossier :

Pourtant, les faits existent. Ils sont consignés dans l'épais dossier juridique dont est constituée une bonne part de L'affaire Dumont.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« La parole des malades » : http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/nathalie-petrowski/201209/21/01-4576467-la-parole-des-malades.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_nathalie-petrowski_3279_section_POS1

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 06:07 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]