Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

vendredi 31 janvier 2014

Partisannerie

Partisannerie ou partisanerie; orthographe.

  • Quand je vois les libéraux se vautrer dans la partisannerie stérile [...]
    (David Desjardins, dans Le Devoir du 11 janvier 2014.)

Je ne trouve pas partisannerie ni partisanerie dans le Petit Robert* ni dans le Multidictionnaire; le Grand Robert et le Trésor de la langue française informatisé admettent le mot, mais avec un seul n. Partisan fait d'ailleurs partisane au féminin. Il fallait écrire :

Quand je vois les libéraux se vautrer dans la partisanerie stérile [...]

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

* Mise à jour du 8 juillet 2016 : Le terme partisanerie fait maintenant l'objet d'un article dans le Petit Robert. J'y lis la remarque suivante : « On écrit aussi partisannerie. » Le mot n'est pas visé par les rectifications de l'orthographe.

« Bricoler du sens » : http://www.ledevoir.com/culture/livres/397015/bricoler-du-sens

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:57 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 30 janvier 2014

Interdiction

  • Ne nous y trompons pas, l’interdiction du port du tchador et de la burqa à laquelle il a consentie n’est à ses yeux en rien un compromis [...]
    (Bernard Descôteaux, dans Le Devoir du 22 janvier 2014.)

Le participe passé employé avec l'auxiliaire avoir s'accorde avec le complément d'objet direct, si celui-ci précède le verbe. Le pronom relatif à laquelle, qui représente l'interdiction, n'est cependant pas complément d'objet direct, mais complément d'objet indirect; en l'absence de complément d'objet direct, le participe passé doit rester invariable :

Ne nous y trompons pas, l’interdiction du port du tchador et de la burqa à laquelle il a consenti n’est à ses yeux en rien un compromis [...]

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Liberté totale » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/397878/liberte-totale

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:43 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [2] - Permalien [#]

mardi 28 janvier 2014

Ce qui augmente

  • Les revenus des familles les plus pauvres diminuent. Celles des plus riches augmentent.
    (Jean-François Nadeau, dans Le Devoir du 20 janvier 2014.)

Ce ne sont pas les familles des plus riches qui augmentent, mais leurs revenus :

Les revenus des familles les plus pauvres diminuent. Ceux* des plus riches augmentent.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

* Le 30 janvier à 18 h 40, je vois que la correction a été apportée.

« Les condamnés à vivre » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/397724/les-condamnes-a-vivre

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 22:28 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [4] - Permalien [#]

lundi 27 janvier 2014

L'expérience

  • En ce sens, l'expérience des campagnes provinciale de 2008 et fédérale de 2011, celles qui ont donné une majorité à Jean Charest et à Stephen Harper, pourraient inspirer Pauline Marois.
    (Vincent Marissal, dans La Presse du 23 janvier 2014.)

Le noyau du groupe sujet, qui commande l'accord du verbe, c'est l'expérience :

En ce sens, l'expérience des campagnes provinciale de 2008 et fédérale de 2011, celles qui ont donné une majorité à Jean Charest et à Stephen Harper, pourrait inspirer Pauline Marois.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Y aller. Ou pas... » : http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/vincent-marissal/201401/23/01-4731687-y-aller-ou-pas.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_meme_auteur_4732300_article_POS3

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:33 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 26 janvier 2014

À son tour

  • Au fil des derniers mois, les membres du Conseil du statut de la femme ont abattu un « travail colossal » dans un « esprit de collégialité », a indiqué à son tour Julie Latour.
    (Marco Bélair-Cirino, dans Le Devoir du 25 janvier 2014.)

Je ne pense pas que le journaliste ait voulu plaisanter :

Au fil des derniers mois, les membres du Conseil du statut de la femme ont abattu un « travail colossal » dans un « esprit de collégialité », a indiqué pour sa part Julie Latour.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Le Conseil du statut de la femme se range dans le camp pro-charte » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/398224/le-conseil-du-statut-de-la-femme-se-range-dans-le-camp-pro-charte

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:43 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 25 janvier 2014

Ils ne pèsent pas lourds

Ils pèsent lourds; ils pèsent lourd; peser lourdlourd, variable ou invariable; orthographe.

  • Les coûts de l’opération ne pèsent pas lourds face à tous ces résidents restés prisonniers des flammes et au choc vécu par ceux qui ont tenté de les secourir ou qui les ont perdus.
    (Josée Boileau, dans Le Devoir du 25 janvier 2014.)

Lourd est adverbe et invariable dans l'expression peser lourd :

Ces boîtes ne pèsent pas lourd. (Multidictionnaire.)

Cette malle pèse lourd. (Petit Robert.)

Je suis sûre qu'il me préfère à toute autre; mais absente, je ne pèse pas lourd; c'est comme ça qu'il est. (F. Mauriac, dans le Grand Robert.)

Cet inculpé a des antécédents qui pèseront lourd. (Grand Robert, à l'article « antécédent ».)

Puis elle retourna, à grand ahan, car les cadavres même maigres et provisoires, pèsent lourd, la carcasse d'homme... (A. Arnoux dans le Trésor de la langue française informatisé, à l'article « ahan ». C'est moi qui souligne.)

Il fallait écrire :

Les coûts de l'opération ne pèsent pas lourd [...]

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« De quoi faire, et vite » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/398188/de-quoi-faire-et-vite

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:40 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 24 janvier 2014

Victime

  • Il apparaît surtout comme un homme qui n’a pas une once d’humilité, alors qu’il en faut beaucoup pour accepter de se mettre au service d’une population fragilisée à travers le temps par les coups reçus et le dénigrement dont il n’a jamais cessé d’être victime.
    (Lise Payette, dans Le Devoir du 17 janvier 2014.)

C'est la population, et non pas un homme (Philippe Couillard) ni le temps, qui n'a jamais cessé d'être victime de dénigrement :

Il apparaît surtout comme un homme qui n’a pas une once d’humilité, alors qu’il en faut beaucoup pour accepter de se mettre au service d’une population fragilisée à travers le temps par les coups reçus et le dénigrement dont elle n’a jamais cessé d’être victime.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Chausser les souliers de Robert Bourassa… » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/397468/chausser-les-souliers-de-robert-bourassa

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:37 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 23 janvier 2014

Ce qu'il leur faudra

  • Il est vrai que le Parti québécois finira par réclamer avec véhémence une commission d’enquête sur l’industrie de la construction, mais il est vrai aussi qu’il leur faudra six mois pour monter dans le train [...]
    (Josée Boileau, dans Le Devoir du 23 janvier 2014.)

Il est vrai que le Parti québécois finira par réclamer avec véhémence une commission d’enquête sur l’industrie de la construction, mais il est vrai aussi qu’il lui faudra six mois pour monter dans le train [...]

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Nier ne suffit pas » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/397945/nier-ne-suffit-pas

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 16:06 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 21 janvier 2014

Les familles eux-mêmes

  • Les familles des victimes de la Shoah doivent donc contacter
    eux-mêmes les procureurs bavarois pour faire leur requête à propos d’œuvres précises, tandis que d’autres se sont tournées vers le Registre des œuvres d’art perdues.
    (AP, dans Le Devoir du 7 novembre 2013.)

Les familles des victimes de la Shoah doivent donc contacter elles-mêmes les procureurs bavarois [...]

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Londres : la découverte du trésor nazi suscite espoir et frustration » : http://www.ledevoir.com/culture/actualites-culturelles/391988/londres-la-decouverte-du-tresor-nazi-suscite-espoir-et-frustration

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:21 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 20 janvier 2014

Abolir l'abrogation

  • Toujours est-il qu’il a fallu réclamer à cor et à cri une réaction du Vatican digne de ce nom, et ce, pendant des lunes, avant que Benoît XVI ne décrète la tolérance zéro. Dans la foulée, le Vatican a aboli l’abrogation de la prescription qui stipulait qu’on ne pouvait poursuivre un prêtre pédophile dix ans après que sa victime a atteint sa majorité.
    (Serge Truffaut, dans Le Devoir du 20 janvier 2014.)

Le Vatican a aboli l’abrogation de la prescription, vraiment? Il aurait donc rétabli la prescription, puisque abolir l'abrogation, c'est un peu comme supprimer l'annulation. Je pense toutefois que l'éditorialiste voulait dire le contraire :

Toujours est-il qu’il a fallu réclamer à cor et à cri une réaction du Vatican digne de ce nom, et ce, pendant des lunes, avant que Benoît XVI ne décrète la tolérance zéro. Dans la foulée, le Vatican a abrogé [ou a aboli] la prescription qui stipulait qu’on ne pouvait poursuivre un prêtre pédophile dix ans après que sa victime avait atteint sa majorité.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Le Vatican devant l’ONU – Le cartel du silence » : http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/397696/le-vatican-devant-l-onu-le-cartel-du-silence

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:27 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]