Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

22-05-2020

Ils pourraient le faire

  • En point de presse, François Legault a expliqué que la réouverture des écoles commencerait dans des régions « où la situation est très stable » et que les parents qui ne souhaitent pas envoyer leurs enfants en classe pourraient le faire sans être pénalisés.
    (Marie-Ève Morasse dans le site de La Presse, le 22 avril 2020.)

Il va de soi que les parents pourraient envoyer leurs enfants en classe sans être pénalisés. Ils ne sauraient non plus être pénalisés pour le simple fait de souhaiter ou de ne pas souhaiter les y envoyer.

La journaliste voulait dire :

En point de presse, François Legault a expliqué que la réouverture des écoles commencerait dans des régions « où la situation est très stable » et que les parents qui ne souhaitent pas envoyer leurs enfants en classe pourraient s'abstenir de le faire sans être pénalisés.

En point de presse, François Legault a expliqué que la réouverture des écoles commencerait dans des régions « où la situation est très stable » et que les parents qui ne souhaitent pas envoyer leurs enfants en classe pourraient les garder à la maison sans être pénalisés.

En point de presse, François Legault a expliqué que la réouverture des écoles commencerait dans des régions « où la situation est très stable » et que les parents qui souhaitent garder leurs enfants à la maison pourraient le faire sans être pénalisés.

Line Gingras
Québec

« Réouverture des écoles : des enseignants inquiets » : https://www.lapresse.ca/covid-19/202004/22/01-5270477-reouverture-des-ecoles-des-enseignants-inquiets.php?utm_source=email&utm_medium=CTA&utm_campaign=covid19_newsletter&utm_content=lien_article

Posté par Choubine à 00:01:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire