Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

dimanche 11 novembre 2012

Lors de son vivant

Lors de son vivant, de son vivant; lors du vivant de quelqu'un, du vivant de quelqu'un.

  • Et si le peintre n’a vendu qu’une toile lors de son vivant, son œuvre posthume vaut des dollars.
    (Lio Kiefer dans son blogue, le 8 novembre 2012.)

Je ne trouve pas lors de son vivant dans les dictionnaires généraux que j'ai sous la main, consultés aux articles « lors » et « vivant ». Ils donnent par contre les locutions du vivant de quelqu'un, de son vivant :

Du vivant de ton père tu n'aurais pas fait cela. (Petit Robert.)

Du vivant de son père, l'entreprise familiale était florissante. (Multidictionnaire.)

Du vivant de ton grand-père, de son vivant, ces espaces étaient de magnifiques jardins potagers. (Multidictionnaire.)

Je regardais Maurice avec les yeux qu'elle aurait eus si, de son vivant, elle avait su. (Bazin, dans le Lexis.)

Elle travaillait à diminuer ses imperfections [...] à s'instruire. Du vivant de mon père, tout cela se soumettait, se fondait dans un grand amour. (Gide, dans le Trésor de la langue française informatisé.)

Il faudrait écrire :

Et si le peintre n’a vendu qu’une toile de son vivant, son œuvre posthume vaut des dollars.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Quand Van Gogh déménage » : http://www.ledevoir.com/opinion/blogues/voyager-avec-lio-kiefer/363465/quand-van-gogh-demenage

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 01:29 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire