Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 30 avril 2009

Ils se sont faits mal? Elles se sont faites mal?

Se faire mal, accord ou invariabilité du participe passé; grammaire française; orthographe d'accord.

Franleo aimerait savoir s'il faut écrire ils se sont faits mal, elles se sont faites mal, ou laisser le participe passé invariable.

Le Hanse-Blampain donne un exemple utile, à l'article « faire » : Elle s'est fait mal au doigt.

Je dirais que le participe passé du verbe pronominal, dans la locution se faire mal, ne peut pas s'accorder avec le sujet ni avec le pronom réfléchi (se) parce que ce dernier n'est pas agglutiné au verbe (comme dans ils se sont souvenus de notre mésaventure) et ne remplit pas non plus la fonction de complément d'objet direct (comme dans elle s'est lavée à la rivière), mais répond à la question à qui.

Line Gingras
Québec

Posté par Choubine à 05:09 - Langue et traduction - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    Mais peut-on dire ? "Les stalagmites se sont faites mal (de travers) à cause des courants d'air."

    Posté par papistache, jeudi 30 avril 2009 à 13:20
  • Je ne sais pas si l'expression serait comprise, mais on ferait l'accord avec le sujet, effectivement, parce que le pronom réfléchi est comme agglutiné au verbe – il n'a d'autre fonction que de marquer la forme pronominale.

    Posté par Choubine, jeudi 30 avril 2009 à 15:48
  • Mais en effet on ne comprendrait pas trop cette tournure !!!!

    Posté par Rosa, jeudi 30 avril 2009 à 16:51
  • Ce n'était qu'une plaisanterie, Line, mais c'était manière de montrer que j'aimais bien cet endroit.

    Posté par papistache, jeudi 30 avril 2009 à 17:26
  • Ah! mais c'est que je suis très, très fâchée, là! Je veux cent brins de muguet, moi aussi. Et qui tintent joliment, surtout.

    Posté par Choubine, jeudi 30 avril 2009 à 17:40

Poster un commentaire