Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

27 mai 2008

Diagnostiquer des adolescents avec des troubles

Diagnostiquer quelqu'un avec; grammaire française; syntaxe du français.

  • « On évite de diagnostiquer des adolescents avec des troubles de la personnalité parce qu'on pense que jusqu'à l'âge de 18 ans, la structure de la personnalité n'est pas encore formée, n'est pas stable », raconte Éric Fombonne, président de la conférence et directeur de l'unité de psychiatrie à l'Hôpital de Montréal pour enfants. (Émilie Bilodeau.)

D'après les exemples que j'ai vus dans les dictionnaires, on ne diagnostique pas quelqu'un, mais quelque chose :

La maladie est encore trop souvent diagnostiquée à un stade avancé... (Quillet, dans le Trésor de la langue française informatisé.)

Pratiquement, la consigne était de ne jamais diagnostiquer une typhoïde. (Martin du Gard, dans le Lexis.)

Il ne faut pas diagnostiquer une tendance schizoïde chaque fois que l'aspiration à la solitude dépasse la moyenne. (Mounier, dans le Trésor.)

Diagnostiquer une crise économique. (Petit Robert.)

Il diagnostiquera un problème informatique. (Multidictionnaire.)

Un consultant plus profond que ne l'était M. de Norpois eût sans doute pu diagnostiquer que c'était ce sentiment d'humiliation et de honte qui avait aigri Odette. (Proust, dans le Trésor.)

Il aurait fallu dire :

On évite de diagnostiquer des troubles de la personnalité chez des adolescents...

Line Gingras
Québec

« Les troubles de personnalité limite - De l'automutilation au suicide, la personnalité limite inquiète » : http://www.ledevoir.com/2008/04/12/184795.html

Posté par Choubine à 07:48 - Langue et traduction - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Dans ces cas, le diagnostic n'est point aisé, et face à ces troubles, nombre de parents sont et restent impuissants, et combien osent pour le moins en parler à un référent, médecin ou psychiatre...?

    Posté par Doume, 27 mai 2008 à 10:59
  • Hey Choubine, essaye sur mon autre blog, stp.. si tu veux, il n'y a aucune obligation, je te remercie d'essayer, et Rosa est vraiment bonne en trait-d'union... à bientôt ;-)
    De toute façon, je viens régulièrement chez toi et je n'ai rien contre un courriel de temps à autre, merci.

    Posté par Doume, 28 mai 2008 à 03:37
  • Je n'ai pas été choquée par la phrase mais en y réfléchissant, c'est vrai, on diagnostique qqchose pas qqu'un.

    Posté par mijo, 29 mai 2008 à 03:36

Poster un commentaire