Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

lundi 26 mai 2008

Propositions relatives coordonnées

Coordination et propositions relatives; antécédent du pronom relatif; grammaire française; syntaxe du français.

  • Même une Betty Grable (que les jeunes ne connaissent certainement pas et qui pourront demander à leur grand-mère qui est cette femme dont je parle aujourd'hui) a dit un jour : « Non seulement je dois faire tout ce que fait Fred Astaire, mais en plus, moi, je dois le faire en talons hauts. » (Lise Payette.)

Lorsque deux propositions relatives sont coordonnées, on s'attend à ce que les deux pronoms aient le même antécédent :

Même une Betty Grable (que les jeunes ne connaissent certainement pas et qui n'a peut-être pas laissé de souvenir impérissable chez beaucoup de leurs aînés non plus)... [Les deux pronoms ont pour antécédent Betty Grable.]

Ce n'est pas le cas dans la phrase de madame Payette : que se rattache à Betty Grable; qui remplace les jeunes. Il aurait fallu écrire, par exemple :

Même une Betty Grable (que les jeunes ne connaissent certainement pas - ils pourront demander à leur grand-mère qui est cette femme dont je parle aujourd'hui)...

Line Gingras
Québec

« La fragile égalité hommes-femmes » : http://www.ledevoir.com/2008/05/23/190839.html

Posté par Choubine à 05:34 - Langue et traduction - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Je ne me permettrait pas d'enfoncer madame Fayette, mais je trouve qu'il y a un peu trop de pronoms relatifs dans sa phrase.
    Avec mes élèves, je parlais des phrases"a que, a qui" et ils comprenaient la critique !

    Posté par Rosa, lundi 26 mai 2008 à 15:41

Poster un commentaire