Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 17 septembre 2019

Même s'il avait beau...

Même si et avoir beau; même s'il a beau, même si j'ai beau; pléonasme; usage.

  • Même si le programme officiel du Parti québécois avait beau assurer que l’indépendance était toujours l’objectif ultime, le détour par le « chemin des victoires » et le report du référendum à un deuxième mandat en avaient convaincu plusieurs que le PQ avait oublié sa raison d’être.
    (Michel David, dans Le Devoir du 5 septembre 2019.)

Même si et avoir beau font double emploi :

J'ai beau crier, il ne m'entend pas. (Petit Robert.)

J'avais beau vouloir faire bon visage au réveillon, tout ce que je mangeais s'arrêtait à ma gorge [...] (Alphonse Daudet dans le Grand Robert.)

Il a beau se camper en héros : à travers sa pourpre, je reconnais sans cesse un froussard qui se garde à carreau. (Gide dans le Trésor de la langue française informatisé, à l'article « froussard ».)

On pouvait écrire :

Même si le programme officiel du Parti québécois avait beau assurait que l’indépendance était toujours l’objectif ultime, le détour par le « chemin des victoires » et le report du référendum à un deuxième mandat en avaient convaincu plusieurs que le PQ avait oublié sa raison d’être.

Même si Le programme officiel du Parti québécois avait beau assurer que l’indépendance était toujours l’objectif ultime, le détour par le « chemin des victoires » et le report du référendum à un deuxième mandat en avaient convaincu plusieurs que le PQ avait oublié sa raison d’être.

Line Gingras
Québec

« Entretenir la flamme » : https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/561938/entretenir-la-flamme?utm_source=infolettre-2019-09-05&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire