Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

dimanche 15 septembre 2019

Une seyante jeune femme

Seyant qualifiant une personne; usage.

  • C’est le détournement de sens qui saute à la gorge, le fait de juxtaposer quelque chose qui a une signification profonde, la culture autochtone, à quelque chose qui en n’a pas : acheter ou pas du parfum.
    (Francine Pelletier, dans Le Devoir du 4 septembre 2019.)

Attention :

C’est le détournement de sens qui saute à la gorge, le fait de juxtaposer quelque chose qui a une signification profonde, la culture autochtone, à quelque chose qui n'en a pas : acheter ou pas du parfum.


  • [...] la seyante jeune femme parvient à instaurer l’harmonie [...]

D'après ce que je vois dans les dictionnaires, une chose peut être seyante, mais non une personne :

Coupe seyante. (Petit Robert.)

Cette robe est très seyante. (Multidictionnaire.)

Quelquefois elle se couronnait d'un petit diadème de joaillerie légère, qui lui était ensemble seyant et superflu. (Colette, dans le Grand Robert.)

D'abord pour payer le complet neuf et puis deux paires de tatanes, et puis encore faire repeindre toute notre devanture en couleurs seyantes avant que la saison recommence. (Céline, dans le Trésor de la langue française informatisé.)

On aurait pu écrire, par exemple :

[...] la séduisante jeune femme parvient à instaurer l’harmonie [...]

Line Gingras
Québec

« Sauvage (en effet) » : https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/561850/sauvage-en-effet?utm_source=infolettre-2019-09-04&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire