Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 11 juillet 2019

Le risque encouru par la fillette

Encourir un risque, courir un risque; le risque encouru, le risque couru.

  • Quiconque a étudié un tant soit peu la psychosociologie conviendra que les organisations sont traversées par les actions, les pulsions et les contradictions des individus qui lui donnent vie. La faillite morale des organisations est le produit de l’activité humaine.
    (Brian Myles, dans Le Devoir du 6 juillet 2019.)

Les individus donnent vie aux organisations :

Quiconque a étudié un tant soit peu la psychosociologie conviendra que les organisations sont traversées par les actions, les pulsions et les contradictions des individus qui leur donnent vie. La faillite morale des organisations est le produit de l’activité humaine.


  • [...] mauvaise évaluation du risque encouru par la fillette dans son milieu familial [...]

D'après l'Office québécois de la langue française, « on ne doit pas confondre les verbes encourir et courir »; on court un danger ou un risque :

[...] mauvaise évaluation du risque couru par la fillette dans son milieu familial [...]

Line Gingras
Québec

« Protection de la jeunesse : troublante insensibilité » : https://www.ledevoir.com/opinion/editoriaux/558162/protection-de-la-jeunesse-troublante-insensibilite

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire