Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

vendredi 4 mars 2016

Les combats qu'il a fallus

Falloir, accord du participe passé du verbe impersonnel; grammaire française; orthographe d'accord.

  • [...] l’indifférence généralisée quant à notre histoire, à notre culture, et aux combats de chaque instant qu’il a fallus pour se rendre jusqu’ici.
    (Francine Pelletier, dans Le Devoir du 2 mars 2016.)

Comme je l'ai déjà signalé, le participe passé du verbe impersonnel reste toujours invariable :

Les sommes qu'il nous a fallu. (Hanse-Blampain, à l'article « falloir ».)

Il fallait écrire :

[...] l’indifférence généralisée quant à notre histoire, à notre culture, et aux combats de chaque instant qu’il a fallu pour se rendre jusqu’ici.

Line Gingras
Québec

« Le penser mou » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/464335/le-penser-mou

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:47 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire