Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 27 octobre 2015

Les personnes qui considèrent quiconque... comme des personnes

  • [...] ce discours typique des personnes qui croient bien faire et considèrent quiconque s’oppose à de tels « accommodements » — qui sont bien sûr « généreux » et « respectueux » — comme des personnes « radicales » qui « manquent d’ouverture ».
    (Yves Gingras, dans Le Devoir du 24 octobre 2015.)

Quiconque signifie « toute personne qui », et non pas « toutes les personnes qui ». Par ailleurs, il serait bon d'éviter la répétition de personne. On pourrait écrire, par exemple :

[...] ce discours typique des gens qui croient bien faire et considèrent quiconque s’oppose à de tels « accommodements » — qui sont bien sûr « généreux » et « respectueux » — comme une personne « radicale » qui « manque d’ouverture ».

[...] ce discours typique des personnes qui croient bien faire et considèrent quiconque s'oppose à de tels « accommodements » — qui sont bien sûr « généreux » et « respectueux » — comme quelqu'un de « radical » qui « manque d'ouverture ».

Line Gingras
Québec

« Les soumissions tranquilles ou Houellebecq en Ontario » : http://www.ledevoir.com/societe/le-devoir-de-philo/453440/le-devoir-de-philo-les-soumissions-tranquilles-ou-houellebecq-en-ontario

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:50 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Personnes et soumission.

    Bonjour Me. Le tout dernier récent roman de M; Ian Mc Evan traite du même sujet sous un autre, intéressant, éclairage(s); pour la cuillère d'argent, n' avais jamais entendue cette forme expressive, pourquoi pas; avalerais point ma cuillère en "bois de rose" pour autant. C'est peut-être un peu pêcher à la cuillère ??? Mais ne faut-il pas que je vous en donne pour votre argent ! Vous avez bien raison après tout, tant qu'il s'agit d'argent proprement blanchi et non de cet argent sale dont on nous rabat, si tristement, les oreilles, avec rage ou desespoir, des l'aube. Mais moi, je peux vous expliquer précisément que c'est ainsi, déjà tout petit que, je me suis fait mon premier argent de pôche en faisant disparaître pour de bon les petites cuillères d'argent tout en expliquant qu'une plaie d'argent n'était ni cruelle et encore moins mortelle. Mais je n'avais pas de mèr(e) aux reflets d'argent qu'on voyait danser le long des golfes clairs. Et c'était bien moi qui dansais à chaque tempête. Merci. Bye. Mich.

    Posté par Michel JEAN, mercredi 28 octobre 2015 à 05:27
  • R'b'jour, effectivement le site de L'Académie Fra. confirme; encore moi à des années lumière...

    Posté par Michel JEAN, mercredi 28 octobre 2015 à 05:38

Poster un commentaire