Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

dimanche 25 novembre 2012

Elle se revête d'une carapace

Elle revêt, elle revêteil se revêt, il se revête; revêtir ou se revêtir à la troisième personne du singulier du présent de l'indicatif; grammaire française; conjugaison.

  • « Toute personne, malgré la carapace dont elle se revête ou paraît se revêtir, a une sensibilité. »
    (Le juge Georges Taschereau cité par François Bourque, dans La Presse du 15 novembre 2012; texte mis à jour à 8 h 51.)

Le verbe revêtir (se revêtir à la forme pronominale) fait revêt à la troisième personne du singulier du présent de l'indicatif :

Cet événement revêt une importance considérable. (Petit Robert.)

[...] le diable, qui revêt, comme on sait, les formes les plus diverses. (France, dans le Petit Robert.)

À peine est-elle rassurée par cette présence humaine que le paysage se métamorphose et se revêt de splendeur, comme dans les rêves. (Béguin dans le Trésor de la langue française informatisé, à l'article « métamorphoser ».)

Il fallait écrire :

« Toute personne, malgré la carapace dont elle se revêt ou paraît se revêtir, a une sensibilité. »

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« L'intolérance à l'injure » : http://www.lapresse.ca/le-soleil/opinions/chroniqueurs/201211/14/01-4593994-lintolerance-a-linjure.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_francois-bourque_3257_section_POS1

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 04:47 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire