Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

samedi 13 novembre 2010

Tous comme, tout comme

  • Dans la mafia sicilienne, lorsqu'une personne veut éliminer un dirigeant, il le fait en public, sans se dissimuler et sans la présence de membres de la famille...
    (Brian Myles, dans Le Devoir du 12 novembre 2010.)

Quelques possibilités :

Dans la mafia sicilienne, lorsqu'une personne veut éliminer un dirigeant, elle le fait en public, sans se dissimuler et sans la présence de membres de la famille...

Dans la mafia sicilienne, lorsque quelqu'un veut éliminer un dirigeant, il le fait en public, sans se dissimuler et sans la présence de membres de la famille...

Dans la mafia sicilienne, lorsqu'on veut éliminer un dirigeant, on le fait en public, sans se dissimuler et sans la présence de membres de la famille...

* * * * *

  • Calabrais et Siciliens sont des collaborateurs dans le crime organisé, tous comme le sont les vétérans des gangs de rue, et les Hells Angels.

La locution tout comme veut dire «exactement de la même façon que» (Lexis) :

Il sera médecin tout comme son père. (Petit Robert.)

Il avait besoin, tout comme un autre, d'une nourriture saine et abondante. (Vallès, dans le Trésor de la langue française informatisé.)

Il fallait écrire :

Calabrais et Siciliens sont des collaborateurs dans le crime organisé, tout comme le sont les vétérans des gangs de rue et les Hells Angels.

Line Gingras
Québec

«"Nick" Rizzuto craignait pour sa vie» : http://www.ledevoir.com/societe/justice/310807/nick-rizzuto-craignait-pour-sa-vie

Posté par Choubine à 01:51 - Langue et traduction - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    La première faute que tu signales est vraiment récurrente car tu l'as déjà soulignée...
    Il me semble qu'on abuse de l'usage du mot personne et que les autres formulations que tu cites conviendraient mieux.

    Posté par Rosa, samedi 13 novembre 2010 à 10:02

Poster un commentaire