Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

vendredi 10 septembre 2010

Une autodafé? Un autodafé?

Une ou un autodafé; autodafé, masculin ou féminin; genre du nom autodafé.

  • L'abandon de l'autodafé du Coran constitue un soulagement pour les autorités américaines qui redoutaient les conséquences qu'elle aurait pu avoir, notamment pour les soldats américains en Afghanistan.
    (Juan Castro, AFP, dans Cyberpresse, 9 septembre 2010.)

J'avais un doute; vérification faite, autodafé est un nom masculin, d'après le Petit Robert, le Lexis, le Multidictionnaire et le Trésor de la langue française informatisé :

L'abandon de l'autodafé du Coran constitue un soulagement pour les autorités américaines qui redoutaient les conséquences qu'il aurait pu avoir...

Line Gingras
Québec

« Le pasteur Terry Jones annule l'autodafé du Coran » : http://www.cyberpresse.ca/international/etats-unis/201009/09/01-4314055-le-pasteur-terry-jones-annule-lautodafe-du-coran.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B4_manchettes_231_accueil_POS1

Posté par Choubine à 05:09 - Langue et traduction - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    J'ai remarqué que beaucoup de personnes (francophones) avaient tendance à inverser le genre quand l'ensemble, article et mot, commençait par la syllabe "la", comme l'argent, souvent mis au féminin. Dans le cas de l'autodafé (acte de foi), la première syllabe "lo" a pu créer l'incertitude, et la détermination du genre dépendre de la dernière syllabe, "fé(e)".

    Posté par Sceptique, vendredi 10 septembre 2010 à 09:19

Poster un commentaire