Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 30 septembre 2008

La zone de confort qu'il s'est aménagé...

S'aménager quelque chose; accord du participe passé du verbe pronominal s'aménager; grammaire française; orthographe.

  • La zone de confort que Stephen Harper s'est aménagé en sol québécois... (Chantal Hébert.)

Lorsque le verbe pronominal a un complément d'objet direct, c'est toujours avec ce complément, s'il précède le verbe, que doit s'accorder le participe passé. Stephen Harper a aménagé quoi? une zone de confort :

La zone de confort que Stephen Harper s'est aménagée en sol québécois...

Le pronom réfléchi, s', répond à la question à qui? : il est donc complément d'objet indirect (ou complément d'attribution), et ne commande pas l'accord du participe. On écrirait cependant :

Stephen Harper s'est aménagé une zone de confort...

Le complément d'objet direct étant placé après le verbe, le participe passé demeure invariable.

Line Gingras
Québec

« Semaine 3 - Naufrage libéral appréhendé » : http://www.ledevoir.com/2008/09/27/207826.html

Posté par Choubine à 05:21 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire