Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

dimanche 27 avril 2008

La lutte aux changements climatiques

Lutte à, lutte contre; lutte aux changements climatiques, lutte contre les changements climatiques; grammaire française; syntaxe du français; préposition à ou contre.

Quelle préposition employer après le nom lutte? me demande une amie lectrice. Parlera-t-on de la lutte au tabagisme ou contre le tabagisme? de la lutte à l'anglicisation ou contre l'anglicisation?

Selon Camil Chouinard, l'usage français «veut que l'on dise une lutte contre quelque chose ou quelqu'un, et non pas une lutte à quelque chose ou quelqu'un» :

L'autorité municipale s'est lancée dans la lutte contre les insectes piqueurs.

Tous les exemples que j'ai vus dans les dictionnaires (à l'article «lutte») confirment cet avis. En voici quelques-uns :

Engager la lutte contre les pluies acides. (Multidictionnaire.)

La lutte contre le cancer. (Lexis.)

La lutte d'une poignée d'intellectuels contre la tyrannie. (Camus, dans le Petit Robert.)

L'adaptation de leur thorax, de leurs poumons [...] à la lutte contre le froid... (Carrel, dans le Trésor de la langue française informatisé.)

... on recense de multiples associations féminines se consacrant, avec des moyens divers, à la lutte contre le taudis, l'immoralité publique, l'alcoolisme. (Meynaud, dans le Trésor.)

... seule la doctrine du Christ fait une place pour l'énergie virile de la lutte contre soi-même... (Barrès, dans le Trésor.)

Il faudrait dire, par conséquent :

La lutte contre les changements climatiques.

La lutte contre le tabagisme. (Voir d'ailleurs le Petit Robert, à l'article «tabagisme».)

La lutte contre le vol d'identité, l'analphabétisme rampant, l'anglicisation galopante, la gent trotte-menu, la vogue du laisser-aller.

Line Gingras
Québec

Posté par Choubine à 23:59 - Langue et traduction - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    J'adore...

    "Gent trotte-menu", il nous faut l'explication, de ta part, avec des exemples pour comprendre, au fait : bonjour d'Alsace !

    Posté par Doume, mardi 29 avril 2008 à 03:47
  • Au trot

    Bonjour Doume, enchantée de ta visite! Je me suis dit qu'après avoir volé, rampé, galopé, il faudrait bien trotter un peu, avant de se laisser aller au gré des flots.

    Posté par Choubine, mardi 29 avril 2008 à 04:13

Poster un commentaire