Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 26 mars 2008

La tragédie s'était produit

Se produire; accord du participe passé du verbe pronominal; pronominal subjectif; grammaire française; orthographe d'accord.

  • Ayant une idée approximative de l'endroit où s'était produit la tragédie, les sauveteurs munis de gaffes ont fouillé l'amas de neige pendant près d'une heure. (PC.)

Selon Marie-Éva de Villers, le participe passé du verbe se produire «s'accorde toujours en genre et en nombre avec le sujet» :

Des séismes se sont produits. (Multidictionnaire.)
Une chose incroyable s'est produite. (Petit Robert.)

Se produire est un pronominal subjectif, c'est-à-dire un verbe accidentellement pronominal (pas toujours employé à la forme pronominale) qui fait corps avec le pronom réfléchi; celui-ci a pour seul rôle de marquer la forme pronominale, et ne s'analyse donc pas séparément. Et avec quoi s'accorde le participe passé du pronominal subjectif? Avec le sujet - pourvu que le verbe, lorsqu'il est employé à la forme active, admette un complément d'objet direct. (Exemple : Cette entreprise produit des jouets pour enfants.)

Dans la phrase qui nous occupe, le sujet est inversé, ce qui ne l'empêche pas d'entraîner l'accord au féminin singulier :

Ayant une idée approximative de l'endroit où s'était produite la tragédie...

Line Gingras
Traductrice indépendante
Québec

«L'adolescent retrouvé sous la neige est mort» : http://www.cyberpresse.ca/article/20080321/CPACTUALITES/80321172/1019/CPACTUALITES

Posté par Choubine à 23:59 - Langue et traduction - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    C'est le genre de faute qu'on ENTEND couramment à la télévision française et qui a le don de m'énerver.

    Posté par Rosa, jeudi 27 mars 2008 à 04:18

Poster un commentaire