Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 13 mars 2008

Le corps était décédé

Décéder; sujet du verbe décéder.

  • Le corps de l'archevêque chaldéen de la ville irakienne de Mossoul, retrouvé mort jeudi, ne portait pas de trace de balles et était décédé depuis au moins trois jours, a-t-on appris de sources concordantes. (AFP.)

D'après ce que je vois dans le Petit Robert, le Multidictionnaire, le Lexis et le Trésor de la langue française informatisé, décéder a pour sujet un nom ou un pronom désignant une personne : dans le cas présent, c'est l'archevêque qui est décédé. Le verbe ne peut donc s'employer à propos du groupe sujet le corps de l'archevêque chaldéen de la ville irakienne de Mossoul, dont corps est le noyau. Je proposerais :

Le corps de l'archevêque chaldéen de la ville irakienne de Mossoul, retrouvé mort jeudi, ne portait pas de trace de balles, et le décès remontait à trois jours au moins, a-t-on appris de sources concordantes.

Line Gingras
Traductrice indépendante
Québec

« Pas de trace de balles sur le cadavre de l'archevêque de Mossoul » : http://www.cyberpresse.ca/article/20080313/CPMONDE/80313157/5024/CPDMINUTE

Posté par Choubine à 23:58 - Langue et traduction - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Question .

    Est-ce que ceci serait acceptable : Le corps de l'archevêque chaldéen de la ville irakienne de Mossoul, retrouvé mort jeudi, ne portait pas de trace de balles et celui-ci était décédé... ?

    Posté par Gilles, vendredi 14 mars 2008 à 15:47
  • Hum... Je n'aime pas trop cette formulation, Gilles, parce que «celui-ci» devrait renvoyer à ce qui précède immédiatement; l'antécédent me semble un peu éloigné... On pourrait remplacer, par contre, «celui-ci» par «le prélat».

    Posté par Choubine, vendredi 14 mars 2008 à 18:04

Poster un commentaire