Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 29 novembre 2007

Grammaire et contresens : attention à l'adjectif possessif!

Adjectif possessif; déterminant possessif; nombre du possesseur.

  • Des prisonniers talibans remis par l'armée canadienne aux autorités afghanes sont ensuite torturés par ses services secrets.

«Frappés à coups de brique, privés de sommeil, ongles arrachés, chocs électriques», révélait la journaliste Michèle Ouimet dans La Presse le mois dernier, lors de sa quatrième mission en Afghanistan. (Paul Journet, dans La Presse.)

L'adjectif ou déterminant possessif ses n'indique pas seulement le nombre du substantif auquel il se rapporte (services secrets, au pluriel), mais encore celui du «possesseur» : ses renvoie à un possesseur singulier (exemple : l'armée cherche à motiver ses soldats), tandis que leurs renverrait à un possesseur pluriel ou à plusieurs possesseurs (exemple : les autorités n'ont pas encore fait connaître leurs commentaires). Or, il n'y a qu'un seul singulier dans la phrase : l'armée canadienne. Et comme cette phrase commence l'article, on ne peut pas chercher un autre possesseur dans une phrase précédente. Faudrait-il donc croire que les services secrets de l'armée canadienne torturent les prisonniers talibans? C'est ce que semblerait nous apprendre le journaliste.

Je lui prescris un double expresso, et une bonne relecture.

Line Gingras
Québec

«Les dessous de la guerre aux Francs-tireurs» : http://www.cyberpresse.ca/article/20071128/CPARTS/711280742/1017/CPARTS

Posté par Choubine à 07:05 - Langue et traduction - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Oh la la, il n'y a pas un délit d'offense à l'honneur de l'armée chez vous? Le journaliste mériterait d'être mis aux arrêts de rigueur le temps d'écrire 500 fois la régle d'accord des adjectifs et pronoms possessifs!

    Posté par Protolapon, jeudi 29 novembre 2007 à 14:06
  • Ha! J'en salive de sadisme. Et sans sucre, le double expresso.

    Posté par Choubine, jeudi 29 novembre 2007 à 14:18

Poster un commentaire