Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 15 novembre 2007

À premier titre, au premier titre

À premier titre, au premier titre.

  • L'idée que le principal intéressé les ait délibérément passés sous silence est troublante, à premier titre pour ceux qui lui ont toujours donné le bénéfice du doute. (Chantal Hébert.)

Je dirais certainement au premier titre (comme au premier chef) plutôt que à premier titre (comme à juste titre, à double titre). Cependant, j'ai trouvé un seul exemple utile dans les dix ouvrages consultés :

Une philosophie qui pulvérise l'être en phénoménalités subjectives, la science en impressions fuyantes, desquelles on ne peut avec assurance rien nier ni rien affirmer, n'est-ce point là au premier titre ce que tout le monde appelle scepticisme? (G. Lyon, dans le Trésor de la langue française informatisé, à l'article «phénoménal».)

Line Gingras
Québec

«Le chapitre manquant» : http://www.ledevoir.com/2007/11/05/163194.html

Posté par Choubine à 06:17 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire