Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

vendredi 12 octobre 2007

Des jeunes sans ressource

Sans ressource ou sans ressources; orthographe.

  • ... en offrant à ces jeunes sans ressource les moyens nécessaires pour poursuivre leurs études sans avoir à se préoccuper des lendemains qui déchantent. (Louise-Maude Rioux Soucy.)

Je lis dans le Multidictionnaire que sans ressource «s'écrit généralement au singulier au sens de "sans recours, sans remède", au pluriel au sens de "sans argent"» :

Être perdu sans ressource. (Hanse et Blampain.)

Le reste est un malheur qui n'est point sans ressource. (Racine, dans le Petit Robert.)

Des réfugiés sans ressources. (Multidictionnaire.)

Un vieillard sans ressources. (Hanse et Blampain.)

Le Trésor de la langue française informatisé confirme que la locution se met le plus souvent au pluriel lorsqu'il s'agit de moyens pécuniaires, mais que le singulier se rencontre parfois :

Le peu d'argent que pouvait me donner ma famille fut bientôt mangé. Je me trouvai sans ressource. (Balzac.)

Line Gingras
Québec

«"Appartement/études" - Redonner des ailes à des oiseaux blessés» : http://www.ledevoir.com/2007/10/11/160058.html

Posté par Choubine à 06:06 - Langue et traduction - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Je viens enfin de comprendre pourquoi mon instinct n'était pas fiable pour ce mot et qu'il me vient en tête avec ou sans un "s", sans que je sache pourquoi. Donc, j'avais toujours raison: les deux existent mais avec deux sens différents. Très intéressant. C'est du français de haute gamme que nous avons là.

    Posté par Lux, samedi 13 octobre 2007 à 01:39

Poster un commentaire