Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 27 septembre 2007

Se prémunir de quelque chose

Se prémunir de quelque chose; se prémunir contre quelque chose; se prémunir de ou contre; prépositions; grammaire française; syntaxe du français.

  • Mais l'on peut être sûr que c'est un piège dont M. Harper a déjà commencé à se prémunir... (Lysiane Gagnon, dans La Presse.)

D'après les exemples que j'ai vus dans les dictionnaires, on ne se prémunit pas de quelque chose, mais contre quelque chose :

Ils se sont prémunis contre le froid. (Multidictionnaire.)

Je dois pourtant me prémunir contre la curiosité naturelle à leur sexe. (Duhamel, dans le Petit Robert et le Lexis.)

... les alliés s'étaient prémunis contre leurs propres défaillances. (Bainville, dans le Trésor de la langue française informatisé.)

Contre les risques d'une intrigue ou d'un coup d'État militaire [...], l'aristocratie d'Orsenna n'a pas cru se prémunir assez... (Gracq, dans le Trésor.)

Sans être prémunis contre la contagion. (Carrel, dans le Petit Robert.)

Il fallait donc écrire :

Mais l'on peut être sûr que c'est un piège contre lequel M. Harper a déjà commencé à se prémunir...

Line Gingras
Québec

«Des élections automnales?» : http://www.cyberpresse.ca/article/20070925/CPOPINIONS02/709250564/6754/CPOPINIONS05

Posté par Choubine à 02:26 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire