Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 18 septembre 2007

Le Québec reconnue en tant que nation

Parenthèse et point final; virgule et complément d'objet direct; virgules et complément circonstanciel intercalé; infinitif ou participe passé; Jeanne D'arc ou Jeanne d'Arc; ponctuation; orthographe; grammaire française.

  • «Aujourd'hui, les choses ont évolué, il y a une motion qui a été votée sur le Québec reconnue en tant que nation.» (Ségolène Royal, citée par Antoine Robitaille.)

Ce n'est pas la motion qui a été reconnue en tant que nation, mais le Québec : reconnu.

* * * * *

  • «Mais qui peut s'arroger le droit de juger de cette façon-là?», s'est-elle indignée, entourée d'une meute de journalistes en pleine salle du conseil municipal de Québec (elle sortait d'une brève rencontre avec le maire suppléant de Québec, Jacques Joli-Cœur.)

Le point final ne peut pas s'utiliser à l'intérieur de la parenthèse si le premier mot que renferme cette dernière commence par une minuscule :

... en pleine salle du conseil municipal de Québec (elle sortait d'une brève rencontre avec le maire suppléant de Québec, Jacques Joli-Cœur).

On pourrait écrire également :

... en pleine salle du conseil municipal de Québec. (Elle sortait d'une brève rencontre avec le maire suppléant de Québec, Jacques Joli-Cœur.)

Dans ce cas-ci, la parenthèse est précédée d'une phrase complète, se terminant par un point.

* * * * *

  • La politicienne française dit avoir été désolée d'apprendre au surplus_ dans le livre de M. Jospin, que certains «éléphants»...

La politicienne a été désolée d'apprendre que certains «éléphants»... Normalement, on ne met pas de virgule entre le verbe et son complément d'objet direct. Mais si un complément circonstanciel vient s'intercaler entre les deux, on l'encadre au moyen de deux virgules, sauf, éventuellement, s'il est très court (on peut dans ce cas se passer de virgules) :

La politicienne française dit avoir été désolée d'apprendre au surplus, dans le livre de M. Jospin, que certains «éléphants»...

La politicienne française dit avoir été désolée d'apprendre au surplus que certains «éléphants»...

* * * * *

  • Après l'avoir entendue traiter l'ancien premier ministre de raciste, cité Jésus et s'être comparée à Jeanne D'arc...

On l'a entendue citer Jésus, reprendre les paroles de Jésus.

L'infinitif passé avoir entendue étant suivi - ou devant être suivi - des infinitifs présents traiter et citer, à la forme active, il me semble que le troisième verbe coordonné, le pronominal se comparer, devrait s'employer au même temps :

Après l'avoir entendue traiter l'ancien premier ministre de raciste, citer Jésus et se comparer à Jeanne d'Arc...

Le Petit Robert des noms propres et le Petit Larousse illustré donnent la graphie Jeanne d'Arc.

* * * * *

  • Elle a déploré hier un certain retard pris par la France dans l'organisation d'un de ses cadeaux et a promis «d'en parler» à Jean-Pierre Raffarin, ancien premier ministre français et président du Comité français d'organisation du 400e.

Je n'ai rien contre l'organisation, mais on pourrait varier un peu; je suggérerais :

Elle a déploré hier un certain retard pris par la France dans la préparation d'un de ses cadeaux...

* * * * *

  • Après avoir rencontré les journaliste_, la politicienne s'est rendue au bureau de Mario Dumont...

  • M. Dumont a le projet de se rendre en France au début de l'Année...

Je ne vois pas ce qui pourrait justifier la majuscule.

Comme les deux phrases se suivent, je proposerais d'écrire que M. Dumont a le projet d'aller en France...

Line Gingras
Québec

«À Québec, Ségolène Royal riposte au brûlot de Lionel Jospin» : http://www.ledevoir.com/2007/09/18/157312.html?fe=2041&fp=127439&fr=41606

Posté par Choubine à 07:35 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire