Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

lundi 27 août 2007

Aire post-glaciaire

Aire glaciaire; aire ou ère; post-glaciaire ou postglaciaire; le préfixe post; homonymes; trait d'union; orthographe.

  • C'est une toute petite plante vivace, presque invisible aux yeux des néophytes. L'astragale de Robbins, variété de Fernald, est pourtant une vraie survivante. Rescapée de l'aire post-glaciaire aujourd'hui rarissime, on ne peut l'observer au Québec qu'à Blanc-Sablon. (Alexandre Shields.)

D'après le Petit Robert et le Multidictionnaire, l'aire est une surface, un territoire; monsieur Shields, sans doute, a voulu dire ère, au sens de «division la plus grande des temps géologiques». Or, toujours selon le Petit Robert, chaque ère géologique est subdivisée en périodes, époques et âges - et suivant ce que je vois aux articles «glaciaire» et «postglaciaire», il faudrait parler ici non pas d'ère, mais de période. Toutefois je ne suis pas spécialiste de ces questions...

Il convient de noter, par ailleurs, que postglaciaire est écrit sans trait d'union dans le Petit Robert; c'est également la graphie que recommande le Multidictionnaire : «Les mots composés du préfixe post- s'écrivent en un seul mot, à l'exception de l'adjectif post-traumatique et des expressions latines. Postsynchronisation, post-scriptum.»

Line Gingras
Québec

«Sauver l'astragale» : http://www.ledevoir.com/2007/08/27/154743.html

Posté par Choubine à 16:22 - Langue et traduction - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Bonjour Me., Astragalus robbinsii, ordre des Fabales, Famille des Fabacées, pour plus d'info. ( APG 2009). Bye./ P.S.: Postglagla pas si sur ?

    Posté par Michel JEAN, mercredi 24 février 2016 à 10:14

Poster un commentaire