Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 9 mai 2007

Pousser la roue, pousser à la roue

Pousser à la roue, pousser la roue; mettre l'épaule à la roue, to put one's shoulder to the wheel; anglicisme; calque de l'anglais.

  • Malheureusement, une fois analysé et comparé, le profil génétique ne coïncide avec aucun de ceux qui se trouvent dans la banque de la police. Il faudra donc continuer à pousser la roue et se montrer patient. (Christiane Desjardins.)

Je trouve dans les dictionnaires généraux l'expression pousser à la roue, qui veut dire au sens propre «chercher à faire avancer un véhicule en exerçant un effort sur la roue» (Lexis), et au figuré soit «aider», soit «faire évoluer un processus, une situation» (Petit Robert) :

Vous ferez des progrès, si quelqu'un pousse à la roue. (Lexis.)

On en voit [des Français] qui souhaiteraient une victoire totale de l'Allemagne, qui sont prêts à pousser à la roue, qui collaborent, comme on dit. (Green, dans le Trésor de la langue française informatisé.)

De là à pousser à la roue, à enfoncer ce pauvre type. (Mallet-Joris, dans le Petit Robert.)

Le tour est également recommandé dans le Colpron et le Chouinard, en remplacement de mettre l'épaule à la roue, qui serait attribuable à l'influence de l'anglais to put one's shoulder to the wheel :

Le chef syndical a invité tous les travailleurs à pousser à la roue. (Chouinard.)

Line Gingras
Québec

«Benoît Guay : décadence d'un homme, chute d'un policier» : http://www.cyberpresse.ca/article/20070503/CPACTUALITES/705030552/-1/CPACTUALITES

Posté par Choubine à 07:30 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire