Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 25 avril 2006

Accorder priorité

Accorder priorité; accorder la priorité; give priority; grammaire française; syntaxe du français.

  • Aussi met-il certains espoirs dans l'élection, en février, de René Préval, qui a promis d'accorder priorité à l'éducation et à la santé des enfants pendant son mandat. (Guy Taillefer.)

Est-il correct d'écrire accorder priorité sans article? S'agit-il d'une locution verbale?

J'ai trouvé les tours avoir la priorité et avoir priorité dans les dictionnaires que j'ai consultés :

Avoir la priorité dans un débat. (Trésor de la langue française informatisé.)

Les ambulances et les pompiers ont la priorité dans les rues. (Multidictionnaire.)

Aux États-Unis [...] la Chambre des Représentants et le Sénat ont des pouvoirs équilibrés, la première ayant priorité en matière financière... (Vedel, dans le Trésor.)

Véhicule qui a priorité sur un autre à un croisement. (Petit Robert.)

Toutefois, dans tous les exemples que j'ai notés où le verbe admet un complément d'objet second introduit par la préposition à, priorité est précédé de l'article :

Donner la priorité absolue à quelque chose. (Petit Robert.)

Laisser, refuser la priorité à une voiture. (Petit Robert.)

Laisser la priorité aux conducteurs qui viennent de droite dans un carrefour. (Lexis.)

... la priorité est donnée aux transports collectifs. (Belorgey, dans le Trésor.)

J'ai aussi consulté les mêmes ouvrages à l'article «accorder» (au sens de consentir), mais ils ne fournissent aucun exemple avec priorité comme complément d'objet direct - aucun exemple, non plus, de locution verbale qui serait formée avec un autre nom. D'après ce que je peux voir, le complément d'objet direct du verbe accorder s'accompagne d'un déterminant (article ou adjectif déterminatif) :

Accorder à quelqu'un l'autorisation de faire quelque chose. (Hanse et Blampain.)

Je crois donc qu'il aurait mieux valu écrire :

... René Préval, qui a promis d'accorder la priorité à l'éducation et à la santé des enfants pendant son mandat.

Line Gingras

«Haïti - L'UNICEF lance un S.O.S.» : http://www.ledevoir.com/2006/03/23/104999.html

Posté par Choubine à 00:09 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire