Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 12 avril 2006

Demander à ce que

Réouvrir ou rouvrir; réouvert ou rouvert; rouverture ou réouverture; demander à ce que; construction; grammaire française; syntaxe du français.

  • Quant au Bloc québécois, il a demandé à que ce qu'Ottawa réouvre son entente signée avec le gouvernement [...] Selon cette entente, le gouvernement ne se conserve pas le droit de rendre visite à ces prisonniers. Les Pays-bas, aussi présents en Afghanistan, se sont conservé un tel droit dans son entente signée avec le gouvernement afghan. (Hélène Buzzetti.)

Si je vous disais que je n'ai pas remarqué ce malheureux à que ce qu' à la première lecture, ni d'ailleurs à la deuxième, vous me croiriez? Peu importe, je vous le dis.

Mais bon, il y a plus intéressant. Je me suis fait la réflexion que l'on pourrait alléger la phrase en employant  demander que, de préférence à demander à ce que. Et puis j'ai eu un doute : la deuxième construction exprimerait-elle une nuance particulièrement subtile? Le Petit Robert m'a vite éclairée là-dessus : «(Fautif) Demander à ce que...»

Ce tour n'est pas mentionné dans le Multidictionnaire. Le Hanse-Blampain donne toutefois cet avis, qui me paraît judicieux : «... malgré des exemples de bons écrivains, on évite demander à ce que, inutile et lourd.»

* * * * *

D'après les dix ouvrages que j'ai consultés là-dessus, il faut dire réouverture et non rouverture, mais rouvert et non réouvert, rouvrir et non réouvrir. Caprice de l'usage.

Celui-ci pourrait bien être en train d'évoluer, cependant. Pas en ce qui concerne le substantif; mais une recherche au moyen de Google (google.ca), si elle indique une fréquence nettement plus élevée pour rouvrir (825 000 occurrences, contre 275 000 pour réouvrir - chiffre quand même respectable, il me semble), met rouvert (274 000) et réouvert (266 000) presque à égalité. Il resterait à voir les formes conjuguées...

Line Gingras

«Débat à la Chambre des communes - Les quatre partis réaffirment leur appui aux soldats canadiens en Afghanistan» : http://www.ledevoir.com/2006/04/11/106520.html

Posté par Choubine à 06:52 - Langue et traduction - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    Chiffres

    Je me rends compte que ces chiffres sont approximatifs. La même recherche, effectuée une heure plus tard, donne des résultats sensiblement différents.

    Posté par Line Gingras, mercredi 12 avril 2006 à 08:02
  • Il y a un caprice identique pour réécrire, récrire et réécriture : récriture lui n'est pas admis.

    Posté par Dominique, mercredi 12 avril 2006 à 11:18
  • Bonne observation, Dominique. La situation, à l'heure actuelle, est presque identique - «récrire» et «réécrire» sont reçus tous deux dans les dictionnaires, alors que «réouvrir» (comme le participe «réouvert») ne l'est pas encore. Il est vrai que mon édition du «Petit Robert» remonte à 2003.

    Posté par Line Gingras, mercredi 12 avril 2006 à 15:10
  • Récrire?

    Je cherchais à dissiper mes doutes sur "demander à ce que" quand je suis passée par là. Merci pour le tuyau, donc. Cette histoire de "récrire", par contre, m'étonne : je pense que, s'il n'est pas encore tombé en désuétude, il va bientôt le faire. Quand à "réouvert", j'ai peur de ne pas arriver à m'y faire, s'il entre dans les moeurs...

    Posté par NBD, lundi 9 mai 2011 à 05:31

Poster un commentaire