Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

samedi 11 mars 2006

Amender une loi

Amender une loi; modifier une loi; amender un projet de loi; amender ou modifier; usage.

  • Il faut ajouter à cette liste l'inique loi des mines que Québec avait amendée en 1964 pour empêcher toute poursuite contre la Noranda par les citoyens de la région de Rouyn aux prises avec des fumées acides et toxiques. (Louis-Gilles Francoeur.)

À tout jeune traducteur on apprend, au Canada, qu'on amende un projet de loi, mais qu'on modifie une loi - c'est d'ailleurs ce que fait observer Marie-Éva de Villers. Je lis également, dans le Dagenais : «On amende un projet de loi avant qu'il soit adopté [...] Une fois ce texte adopté, devenu loi, on ne peut plus l'amender. On le modifie par une nouvelle loi...» Enfin, à l'article «amender», le Petit Robert ne propose qu'un exemple relevant du domaine de la politique :

Amender un projet, une proposition de loi.

*****

Un mot, en terminant, sur les pollu-touristes qui font leur apparition dans l'article de monsieur Francoeur. M'est-il permis de souhaiter que cette création, peu élégante à mon avis, ne vienne pas encombrer (je serais tentée d'écrire polluer) inutilement notre vocabulaire? Ne peut-on continuer à parler de touristes pollueurs?

Line Gingras

«Suspendre les droits civils au profit des pollu-touristes» : http://www.ledevoir.com/2006/03/10/104027.html?338

Posté par Choubine à 07:07 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire