Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

02 janvier 2006

Quoiqu'il en soit

Quoiqu'il en soit; quoi qu'il en soit; quoique et quoi que.

  • Quoiqu'il en soit, conclut Norman Ruff, les politiciens fédéraux devront apprendre à travailler en contexte minoritaire. (Hélène Buzzetti.)

Le Hanse-Blampain nous aide à faire la distinction entre quoique, conjonction, et quoi que, locution pronominale : quoique signifie "bien que", alors que quoi que, en deux mots, veut dire "quelle que soit la chose que ou qui" :

Je ne voterai pour aucun des candidats, quoiqu'ils fassent tous de fort belles promesses.

Je ne voterai pour aucun des candidats, quoi qu'ils nous racontent pendant la campagne.

(À moins, bien entendu, qu'il n'y ait un candidat du Parti Rhinocéros.)

Il fallait donc écrire :

Quoi qu'il en soit, conclut Norman Ruff, les politiciens fédéraux devront apprendre à travailler en contexte minoritaire.

Line Gingras

"Sous le signe de la précarité" : http://www.ledevoir.com/2005/12/31/98752.html

Posté par Choubine à 13:25 - Langue et traduction - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    ça, c'est le piège classique

    Posté par phil, 02 janvier 2006 à 14:03
  • baragoinquandtumetiens

    Nul n'est insuceptible de ne pas connaître les lois, ô combien subtiles, de la grammaise française et francophone,dussé-je invoquer, pour atténuer mon péché originel (je suis natif de basse bretagne), les dyfonctionnements de mes apprentissages scolaires. Dyslexie,amgrammaticalité, béotie chouannesque...
    En outre, j'ai l'extrême impudence de vouloir écrire un livre (je m'y suis déjà attelé).
    Un tien vos mieux que deux tu l'auras. Mes sympathies les plus honorablement affectueuses.
    Jaouen du pays Bigouden.

    Posté par jaouen, 13 mars 2009 à 07:01

Poster un commentaire