Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 9 novembre 2005

Lorgner vers

Lorgner vers quelque chose; lorgner vers quelqu'un; lorgner quelque chose; lorgner quelqu'un; verbe transitif; verbe intransitif; complément d'objet direct.

  • Les religieuses voulaient vendre leur couvent pour s'installer dans une région plus paisible. Elles ont lorgné vers une ancienne ferme à tabac de Lanoraie. (Stéphane Baillargeon.)

D'après la quinzaine de dictionnaires et d'ouvrages de difficultés que j'ai sous la main - enfin, d'après ceux qui abordent la question -, le verbe lorgner doit se construire avec un complément d'objet direct :

Lorgner un rôti du coin de l'oeil. (Petit Robert.)
Elle lorgne ce jeune homme depuis un moment. (Petit Robert.)
Les curieuses lorgnaient la comédienne. (Multidictionnaire.)
Les enfants lorgnent les jouets présentés dans les belles vitrines de Noël. (Multidictionnaire.)
Lorgner une charge, un héritage, des marchandises, une place. (Trésor de la langue française informatisé.)
Il a quelque envie de se fixer un peu ici; il lorgne les cottages, marchande les maisons, etc. (Hugo.)

Je lis toutefois, dans Le bon usage (édition de 1986), que "sous l'influence de loucher, on commence à dire" lorgner vers, lorgner sur, "ce que le Grand dictionnaire encyclopédique Larousse admet déjà".

N'empêche, l'auteur signale que cette construction n'appartient pas au français régulier.

Line Gingras

"Finalement, le Carmel reste sur le Plateau" : http://www.ledevoir.com/2005/10/26/93503.html

Posté par Choubine à 23:45 - Langue et traduction - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    c'est curieux, moi qui prends pourtant plaisir à lorgner vers tes leçons de grammaire...

    Posté par phil, jeudi 10 novembre 2005 à 13:49
  • Loucheur, va!

    Posté par Choubine, jeudi 10 novembre 2005 à 13:51

Poster un commentaire