Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

01-01-2020

Ils s'en sont bien tiré

Ils s'en sont tiré ou ils s'en sont tirés; s'en tirer, accord du participe passé du verbe pronominal; grammaire; orthographe.

  • Ces derniers s’en sont malgré tout relativement bien tiré cette année grâce aux politiques monétaires accommodantes de leurs banques centrales, la belle vigueur de la consommation des ménages et la bonne tenue du marché immobilier.
    (Éric Desrosiers, dans Le Devoir du 21 décembre 2019.)

Deux observations :

1.  On tire quelqu'un d'affaire, d'embarras, d'un mauvais pas, d'un danger, du pétrin, de la misère..., on s'en tire soi-même :

Les personnes qu'il a tirées de la misère lui en sont reconnaissantes.

Elles se sont tirées d'affaire, elles s'en sont tirées.

2.  La préposition à se répète normalement devant chacun des compléments.

Il faudrait lire :

Ces derniers s’en sont malgré tout relativement bien tirés cette année grâce aux politiques monétaires accommodantes de leurs banques centrales, à la belle vigueur de la consommation des ménages et à la bonne tenue du marché immobilier.

Line Gingras
Québec

« 2019, année de bouleversements » (paragraphe intitulé "Le boomerang commercial") : https://www.ledevoir.com/societe/569582/2019-annee-de-bouleversements?utm_source=infolettre-2019-12-21&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01:00 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire