Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

dimanche 16 novembre 2014

Elle s'est dite avoir des frissons

  • La conseillère Julie Lemieux, qui a présidé le groupe de travail sur la marque s'est dite « émue » et avoir des « frissons » devant « l'accent d'Amérique ».
    (François Bourque, dans Le Soleil du 14 novembre 2014.)

La conseillère s'est dite avoir des frissons? Le verbe pronominal se dire peut être suivi d'un adjectif attribut du pronom réfléchi (elle s'est dite émue), mais non d'un verbe à l'infinitif. On aurait pu écrire :

La conseillère Julie Lemieux, qui a présidé le groupe de travail sur la marque, a dit se sentir « émue » et avoir des « frissons » devant « l'accent d'Amérique ».

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Pigiste
Québec

« L'image qu'on mérite » : http://www.lapresse.ca/le-soleil/opinions/chroniqueurs/201411/13/01-4818779-limage-quon-merite.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_francois-bourque_3257_section_POS1

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 06:16 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire