Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

lundi 27 juin 2011

Elle déciderait que la question soit posée

Décider que + indicatif ou subjonctif; grammaire française.

  • Elle fut suivi d'un projet de réforme [...]
    (Légende de la photographie accompagnant un article d'Antoine Robitaille, dans Le Devoir du 25 juillet 2011. Les exemples cités plus bas sont tirés du texte même de l'article.)

Elle fut suivie d'un projet de réforme...

  • [...] d'autres préférerait peut-être [...]

... d'autres préféreraient peut-être...

  • [...] déciderait que la question soit de nouveau posée au peuple.

D'après le Multidictionnaire et le Hanse-Blampain, décider que se construit avec l'indicatif ou le conditionnel :

Elle a décidé qu'elle sera ou serait présente. (Multidictionnaire.)

L'assemblée décidait que l'échafaud serait dressé de nouveau sur la place de la Révolution. (France, dans le Petit Robert.)

Le Hanse-Blampain fait la remarque suivante : « Éviter le subjonctif, qui assimile décider à vouloir en laissant un plus grand doute sur l'exécution. »

Il fallait écrire :

... déciderait que la question serait de nouveau posée au peuple.

  • Un référendum pourrait être déclenché quel que soit le parti au pouvoir. Même François Legault et sa Coalition pour l'avenir du Québec auraient gagné à proposer une telle mesure, croit Legault : « J'ai eu de franches discussions avec lui là-dessus », raconte M. Guay, qui ne comprend pas pourquoi l'ex-ministre s'entête à prôner un moratoire de 10 ans sur cette question.

Euh... Ou bien je ne comprends rien à rien, ou bien M. Robitaille a été distrait; ce passage n'a de sens que si c'est M. Guay qui estime que M. Legault aurait dû proposer la mesure :

Un référendum pourrait être déclenché quel que soit le parti au pouvoir. Même François Legault et sa Coalition pour l'avenir du Québec auraient gagné à proposer une telle mesure, croit M. Guay : « J'ai eu de franches discussions avec lui là-dessus », raconte ce dernier, qui ne comprend pas pourquoi l'ex-ministre s'entête à prôner un moratoire de 10 ans sur cette question.

Line Gingras
Québec

« La question nationale – La fin de la "grille Meech"? » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/326223/la-question-nationale-la-fin-de-la-grille-meech

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Posté par Choubine à 01:39 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire