Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

dimanche 1 mai 2011

À pied levé

À pied levé, au pied levé.

  • La Russie a remplacé à pied levé le Japon pour l'organisation de ces Championnats du monde [...]
    (PC, dans Le Devoir du 29 avril 2011.)

Faut-il dire à pied levé ou au pied levé?

Le Dictionnaire historique de la langue française de la maison Robert signale que l'expression a d'abord existé sous la forme à pied levé (vers 1460).

C'est cependant la locution au pied levé qui est admise dans la langue moderne, d'après les ouvrages que j'ai consultés (Petit Robert, Lexis, Multidictionnaire, Hanse-Blampain, Trésor de la langue française informatisé), au sens de « sans préparation », « à l'improviste », « par surprise » :

Il remplace l'acteur absent au (et non *à) pied levé. (Multidictionnaire.)

On dira donc voter à main levée, dessiner à main levée, mais remplacer quelqu'un au pied levé.

Line Gingras
Québec

« Patinage artistique – Patrick Chan décroche son rêve » : http://www.ledevoir.com/sports/actualites-sportives/322155/patinage-artistique-patrick-chan-decroche-son-reve

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Posté par Choubine à 05:05 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire