Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

vendredi 2 juillet 2010

Il juge inadmissible les menaces de Sarkozy

Juger, verbe attributif.

  • Le Parti socialiste est aussi monté au créneau. Son ancien premier secrétaire, François Hollande, juge «inadmissible» les menaces du chef d'État. (Marc Thibodeau, dans La Presse du 17 juin 2010.)

Il juge que ces menaces sont inadmissibles.
Il juge ces menaces inadmissibles.
Il juge inadmissibles ces menaces.

Il les juge inadmissibles.

Dans la phrase à l'étude, le verbe juger introduit un attribut du complément d'objet direct :

Son ancien premier secrétaire, François Hollande, juge «inadmissibles» les menaces du chef d'État.

Line Gingras
Québec

«Nicolas Sarkozy, maître du Monde?» : http://www.cyberpresse.ca/international/correspondants/201006/17/01-4290824-nicolas-sarkozy-maitre-du-monde.php

Posté par Choubine à 08:07 - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires

    Franchement! je suis à la veille de me faire engagée comme correctrice ou comme journaliste. Ne se relisent-ils pas? N'ont-ils pas Antidote? Je veux bien croire que c'est un quotidien, mais s'ils ont le temps d'écrire, ils ont le temps de corriger!

    Je sais, je ne suis pas parfaite non plus.

    Posté par claudeL, vendredi 2 juillet 2010 à 08:24
  • Vingt fois sur le métier...

    Posté par Choubine, vendredi 2 juillet 2010 à 09:11
  • Engagée ou engager

    Pour l'accord des verbes en "er", le truc de le remplacer par un verbe "ir" ou en "re, oir, etc." m'a toujours été utile. Dans ce cas-ci, on dirait: "à la veille de me faire prendre comme correctrice" et non pas "à la veille de me faire prise comme correctrice"; donc engager. C'est ce qu'il me semble... Ai-je raison?

    Posté par jgd, vendredi 2 juillet 2010 à 09:36
  • C'est un truc excellent.

    Posté par Choubine, vendredi 2 juillet 2010 à 09:41
  • Menaces de Sarkozy?

    Votre blog est vraiment une mine! J'apprends que les protestations de François Hollande provoquent une faute d'orthographe chez une impétrante journaliste québécoise, mais je ne sais pas de quoi il s'agit! Quelle menaces?
    Cela me rappelle le sketch du "22 à Asnières de Fernand Raynaud, mais ça commence à dater!

    Posté par Sceptique., vendredi 2 juillet 2010 à 10:01
  • Je vous invite à cliquer sur le lien qui figure au bas du billet : il vous mènera à l'article de monsieur Thibodeau.

    Posté par Choubine, vendredi 2 juillet 2010 à 10:14
  • C'est bien moi, ça, je vois la poutre dans l'oeil du voisin... J'aurais mieux fait de me taire.
    Je l'ai déjà dit: ma grande, très grande faiblesse, ce sont les participes passés et tout ce qui tourne autour, évidemment les finales en "er-é". Je me soigne pourtant :-)
    Hélas, je ne peux même pas corriger mon commentaire.

    Posté par claudeL, vendredi 2 juillet 2010 à 10:16
  • En fait, j'étais au courant, mais ça commence à dater. Le "Monde", dont je suis un abonné, était toujours "d'opposition", quel que fusse le gouvernement en place. Son rachat (ou son sauvetage) par un groupe de "capitalistes éclairés" va nécessairement lui faire perdre son indépendance et sa capacité d'ajuster sa critique à la réalité. "Il" l'a déjà perdue dans le domaine de l'écologie.
    La presse, en France, est soutenue à bout de bras par l'État, car sans lui, il n'y aurait plus aucun journal, d'aucun bord que ce soit. "Le masochisme ça commence à bien faire", a du se dire Nicolas Sarkozy! L'inimitié entre lui et Niel (le patron de Free) est connue. Rivalité d'égos égaux, sûrement.

    Posté par Sceptique., samedi 3 juillet 2010 à 01:04

Poster un commentaire