Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 9 juin 2010

Ils leur sont gré d'au moins une chose

Nous vous serions gré; je vous suis gré; elles leur seront gré; être gré ou savoir gré.

  • Bien des Népalais leur sont gré d'au moins une chose... (Guy Taillefer, dans Le Devoir du 7 juin 2010.)

Au sens d'être reconnaissant (ou obligé) à quelqu'un de quelque chose, on ne dit pas être gré à quelqu'un de quelque chose, elles lui en seront gré, je vous en serais gré, nous vous en serions gré, nous lui en sommes gré, mais savoir gré à quelqu'un de quelque chose, elles lui en sauront gré, je vous en saurais gré, nous vous en saurions gré, nous lui en savons gré. (J'ai consulté à ce sujet le Multidictionnaire et le Hanse-Blampain.) Les dictionnaires généraux proposent les exemples suivants :

Il faut en savoir gré à l'auteur. (Petit Robert.)

Nous vous saurions gré de nous répondre rapidement. (Petit Robert.)

Je sais gré à Abel de ne pas m'avoir envoyé son livre. (Gide, dans le Lexis.)

Je vous saurais gré de bien vouloir... (Trésor de la langue française informatisé.)

Je vous sais gré d'être là, comme je sais gré à un beau jour de luire sur ma tête, à un air parfumé de courir autour de moi. (Soulié, dans le Trésor.)

Il fallait écrire :

Bien des Népalais leur savent gré d'au moins une chose...

Line Gingras
Québec

« L'équilibre du monde » : http://www.ledevoir.ca/international/actualites-internationales/290396/l-equilibre-du-monde

Posté par Choubine à 05:13 - Langue et traduction - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Bien utile

    Même si cette expression est de moins en moins utilisée, le piège tendu entre "être" et "savoir" est bien réel. Je me demande si, tenté de l'utiliser, je ne serais pas tombé dans le piège!

    Posté par Sceptique, mercredi 9 juin 2010 à 11:25
  • C'est très dangereux en effet, surtout au futur et au conditionnel.

    Posté par Choubine, mercredi 9 juin 2010 à 16:15

Poster un commentaire