Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 25 juin 2009

Ils se sont fermés la gueule

Ils se sont fermés la gueule; ils se sont fermé la gueule; elles se sont fermées la gueule; elles se sont fermé la gueule; accord du participe passé du verbe pronominal; grammaire française; orthographe d'accord.

  • Les zélotes se sont fermés la gueule. (Marc Cassivi, dans La Presse.)

J'aimerais rappeler que le participe passé du verbe pronominal, lorsque le verbe a un complément d'objet direct, s'accorde avec ce complément, pourvu que celui-ci précède le verbe. Les zélotes ont fermé quoi? leur gueule. Le complément d'objet direct étant placé après le verbe, le participe passé doit rester invariable :

Les zélotes se sont fermé la gueule.

Line Gingras
Québec

« L'Autre Saint-Jean : tout ça pour ça » : http://www.cyberpresse.ca/opinions/chroniqueurs/marc-cassivi/200906/24/01-878400-lautre-saint-jean-tout-ca-pour-ca.php

Posté par Choubine à 05:55 - Langue et traduction - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Ah tiens, expression légèrement différente en France, où on dirait plutôt : "les zélotes ont fermé leur gueule". Alors que nous disons "les zélotes se sont tus".

    Posté par Djoe l'indien, samedi 8 août 2009 à 07:28

Poster un commentaire