Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

samedi 28 juin 2008

Les actes auquel...

Craindre que + indicatif ou subjonctif; grammaire française.

  • Le juge Gomery n’a jamais dit que Jean Chrétien et Jean Pelletier avaient connaissance des actes criminels auquel le programme a donné lieu. (Yves Boisvert.)

Le programme a donné lieu à quoi? À des actes criminels. Ce complément est représenté par le pronom relatif, qui doit s'accorder en genre et en nombre avec son antécédent : auxquels.

* * * * *

  • ... ses propos laissent craindre que MM. Chrétien et Pelletier n’ont pas été traités avec équité...

D'après le Petit Robert, le Lexis, le Trésor de la langue française informatisé, le Multidictionnaire et le Hanse-Blampain, craindre que doit être suivi du subjonctif :

Il est à craindre que cela ne se reproduise. (Petit Robert.)

Elle craignait seulement que Simon ne lui tienne la main. (Sagan, dans le Lexis.)

Je crains toujours que tu ne sois pas heureux ici. (Martin du Gard, dans le Trésor.)

... ses propos laissent craindre que MM. Chrétien et Pelletier n’aient pas été traités avec équité...

Line Gingras
Québec

« Le juge Gomery a joué avec le feu » : http://www.cyberpresse.ca/article/20080627/CPOPINIONS/80626310/6741/CPOPINIONS

Posté par Choubine à 02:19 - Langue et traduction - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Au sujet de «Ses propos laissent craindre...»
    M. Boisvert tenait peut-être à l'indicatif, moins dubitatif. Si c'est le cas, il aurait pu... changer de verbe au lieu de changer de mode.
    P. ex. : « Ses propos laissent croire... »
    (Cf. l'évolution du Multi 2003 par rapport à 1997/CD au sujet de croire + négation, qui «peut être suivi du subjonctif ou de l'indicatif».)

    Posté par Yves Lanthier, samedi 28 juin 2008 à 05:40

Poster un commentaire