Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 20 mai 2008

La proximité entre les deux hommes

Proximité entre; proximité de; grammaire française; syntaxe du français.

  • Les démocrates n'ont de cesse de souligner la proximité entre les deux hommes, en publiant quotidiennement des communiqués sur le danger d'un troisième mandat Bush avec McCain. (Reuters.)

D'après les exemples que je vois dans les dictionnaires, le complément du nom proximité n'est pas introduit par la préposition entre, mais de :

La proximité possible de la tempête. (Petit Robert.)

... elle ne pouvait penser qu'à la proximité de Jacques. (Martin du Gard, dans le Trésor de la langue française informatisé.)

L'effet que me font ces saints lieux doit être celui qu'ils font à tout le monde, si j'en juge par la proximité constante de l'église avec les maisons discrètes. (Montherlant, dans le Trésor.)

La proximité des écoles est bien commode. (Multidictionnaire.)

La proximité des vacances ne les incite pas à travailler. (Lexis.)

Proximité de deux villes, de plusieurs maisons. (Trésor.)

La proximité de l'agressivité et de la cruauté... (Mounier, dans le Trésor.)

Proximité des idées, des théories. (Trésor.)

On aurait pu écrire, à mon avis :

Les démocrates n'ont de cesse de souligner la proximité des deux hommes...

Les démocrates n'ont de cesse de souligner la parenté de vues entre les deux hommes...

Line Gingras
Québec

« John McCain prend ses distances de George Bush » : http://www.ledevoir.com/2008/05/03/188136.html

Posté par Choubine à 04:50 - Langue et traduction - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Cette faute me paraît très fréquente et tu fais bien de la souligner.

    Posté par Rosa, mardi 20 mai 2008 à 11:32

Poster un commentaire