Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

lundi 24 mars 2008

Se scandaliser que

Se scandaliser que + indicatif; se scandaliser que + subjonctif; se scandaliser que, choix du mode; grammaire française.

  • Lisa Stewart s'est scandalisée que le Service correctionnel du Canada traitait son frère comme un «détenu de sécurité minimum». (Catherine Handfield, dans La Presse; il est question d'un parricide qui s'est évadé.)

J'ai trouvé un seul exemple utile, dans les dix ouvrages consultés :

Elle s'est scandalisée que personne n'ait protesté. (Petit Robert.)

J'emploierais également le subjonctif dans la phrase qui nous occupe, étant donné que se scandaliser exprime un sentiment :

Lisa Stewart s'est scandalisée que le Service correctionnel du Canada ait traité son frère comme un «détenu de sécurité minimum».

Line Gingras
Traductrice indépendante
Québec

«Meurtrier évadé à Laval : sa famille a peur» : http://www.cyberpresse.ca/article/20080322/CPACTUALITES/803220689/1019/CPACTUALITES

Posté par Choubine à 23:59 - Langue et traduction - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    A propos de scandale...
    J'ai entendu notre président parler de "boycottage" des JO : que penses-tu du mot ? Peut-on franciser "boycott" ?

    Posté par Rosa, mardi 25 mars 2008 à 17:55
  • On emploie généralement, au Québec, «boycottage», qui est d'ailleurs admis dans le «Petit Robert» (2007). «Boycott» y figure aussi, mais comme anglicisme. Selon Marie-Éva de Villers, «"boycottage" est la forme francisée de "boycott"».

    Posté par Choubine, mardi 25 mars 2008 à 19:23
  • Si notre président parle québécois, on vous l'envoie très volontiers.
    C'est sans doute son nouveau plan de communication.

    Posté par Rosa, jeudi 27 mars 2008 à 04:16
  • Cet épisode semblerait indiquer une légère amélioration au chapitre de la pratique du français, en effet. Avec le temps, peut-être M. Sarkozy deviendra-t-il, en France, le champion de la lutte contre les anglicismes?

    Les Québécois vous le laissent, généreusement, encore un peu. Il doit travailler son accent.

    Posté par Choubine, jeudi 27 mars 2008 à 11:35

Poster un commentaire