Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 24 janvier 2008

Dommage que...

Dommage que + indicatif ou subjonctif; choix du mode après dommage que; grammaire française; syntaxe du français.

  • Dommage qu'il eut fallu les médias pour rappeler aux premiers gardiens de cette langue leurs devoirs fondamentaux. (Marie-Andrée Chouinard.)

D'après les résultats de mes recherches, les locutions dommage que et il est dommage que sont suivies du subjonctif; l'emploi de l'indicatif «pour marquer la réalité du fait», précisent Hanse et Blampain, «est très rare aujourd'hui» :

Dommage que vous ne puissiez pas l'attendre. (Petit Robert.)
Il est dommage que vous n'ayez pas pu venir. (Multidictionnaire.)
Dommage qu'il soit arrivé en retard. (Thomas.)
Dommage qu'il pleuve, nous aurions pu faire une promenade. (Girodet.)
Dommage qu'il ait manqué son train! (Colin.)

Dans le cas qui nous occupe, il y aurait lieu de remplacer le passé antérieur de l'indicatif (eut fallu) par un subjonctif passé, et non par un plus-que-parfait du subjonctif (eût fallu), étant donné que les faits évoqués viennent de se produire :

Dommage qu'il ait fallu les médias pour rappeler aux premiers gardiens de cette langue leurs devoirs fondamentaux.

Line Gingras
Québec

«Le français à l'étude» : http://www.ledevoir.com/2008/01/25/173205.html

Posté par Choubine à 23:59 - Langue et traduction - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Dommage que la grammaire soit si capricieuse...

    Posté par gballand, vendredi 25 janvier 2008 à 15:57

Poster un commentaire