Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 22 janvier 2008

Des contraintes à respecter la loi

Des contraintes à respecter la loi; une contrainte à respecter la loi; la contrainte à respecter la loi; les contraintes à respecter la loi; le substantif contrainte suivi d'un infinitif complément; grammaire française; syntaxe du français.

  • Les petits commerçants qui ne respectent pas la loi sentent d'autant moins de contraintes à la respecter que les clients protestataires se font plus rares. Il existe au Québec, qu'on le nie ou non, une lassitude de la quotidienneté du combat pour faire respecter l'usage du français. (Denise Bombardier.)

Le verbe contraindre peut avoir pour complément un infinitif; celui-ci est précédé de la préposition à ou de, quoiqu'il y ait «une nette tendance à employer à après les formes actives et quand être contraint apparaît vraiment comme une forme verbale, et de dans les autres cas, où contraint est adjectif» (Hanse et Blampain) :

Les circonstances le contraignirent à travailler très jeune. (Petit Robert.)

Il se contraint à se lever très tôt tous les matins. (Lexis.)

Elle [ma mère] me contraignait d'écrire au nouvel an. (Gide, dans le Trésor de la langue française informatisé.)

Je suis contraint par les circonstances à refuser cette invitation. (Hanse-Blampain.)

Elle s'est vue contrainte de donner son accord. (Multidictionnaire.)

Aucun des ouvrages consultés ne signale cependant ce type de construction (infinitif complément introduit par à ou de) avec le substantif contrainte*. Dans la phrase à l'étude, on aurait pu écrire à mon avis :

Les petits commerçants qui ne respectent pas la loi se sentent d'autant moins contraints [ou tenus] de s'y conformer que les clients protestataires se font plus rares.

Les petits commerçants qui ne respectent pas la loi sentent d'autant moins l'obligation [ou la nécessité] de s'y conformer que les clients protestataires se font plus rares.

Line Gingras
Québec

* Bien entendu, cette observation ne vise pas une tournure comme il y a des contraintes à respecter, où contraintes est complément d'objet direct du verbe à l'infinitif, au lieu d'avoir l'infinitif pour complément.

«Why not?» : http://www.ledevoir.com/2008/01/19/172405.html

Posté par Choubine à 23:59 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire