Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

vendredi 14 septembre 2007

À défaut de quoi?

À défaut de; locution prépositive à défaut de; syntaxe.

  • Les étudiants dont la formation est financée par Emploi-Québec ont intérêt à ne pas être malades [...] Le ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale leur a en effet fait savoir qu'aucune absence ne pourrait être tolérée aux cours, qu'elle soit justifiée ou pas, à défaut de quoi ils pourraient perdre leur subvention. (Clairandrée Cauchy.)

À quel élément de la phrase renvoie le pronom relatif quoi? Faut-il comprendre que les étudiants pourraient perdre leur subvention... à défaut d'être absents?

La locution prépositive à défaut de rend justement l'idée d'une absence :

À défaut de madère, on pourra mettre dans la sauce un bon vin blanc. (Lexis.)

Il aurait trouvé dans ce travail, à défaut de joie, la paix de l'esprit. (France, dans le Petit Robert.)

À mon avis, la journaliste a voulu dire :

... Le ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale leur a effectivement fait savoir qu'ils devraient se présenter à tous les cours, à défaut de quoi ils risqueraient de perdre leur subvention; aucune absence, justifiée ou non, ne pourrait être tolérée.

... Le ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale leur a effectivement fait savoir qu'ils ne devraient manquer aucun cours, sous peine de perdre leur subvention; pas une absence, justifiée ou non, ne pourrait être tolérée.

... Le ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale leur a effectivement fait savoir que toute absence aux cours les exposerait à perdre leur subvention; aucune, justifiée ou non, ne pourrait être tolérée.

Line Gingras
Québec

«Chômeurs absents, subventions coupées» : http://www.ledevoir.com/2007/09/14/156741.html

Posté par Choubine à 23:59 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire