Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 6 juin 2007

Syllepse de genre

Antécédent du pronom personnel; accord du pronom avec son antécédent; grammaire française; syntaxe du français.

  • ... en conséquence, des directions doivent faire avec ce qu'il peuvent bien trouver. (Jean-Jacques Samson, dans Le Journal de Québec.)

Non, l'ajout d'un s final au pronom il ne suffirait pas à mon bonheur. Je veux bien admettre que les directions comprennent des hommes et des femmes, mais directions demeure un nom féminin : il me semble que la phrase se lirait mieux si, comme à l'ordinaire, le pronom avait le même genre que son antécédent (le substantif qu'il remplace) :

... en conséquence, des directions doivent faire avec ce qu'elles peuvent bien trouver.

Sans doute peut-on expliquer le masculin en parlant d'accord par syllepse, c'est-à-dire selon le sens; à mon avis, toutefois, il ne faut pas abuser de ce procédé, fréquent dans la langue classique mais qui donne souvent, aujourd'hui, une fâcheuse impression de laisser-aller. (Pour en savoir davantage sur les différentes formes que peut prendre la syllepse, je vous invite à consulter Le bon usage.)

À l'article «syllepse», le Petit Robert présente cet exemple intéressant, où l'accord selon le sens ne me paraît pas injustifié :

C'est la sentinelle qui le premier s'inquiète. (Perret.)

Line Gingras
Québec

«Le vrai "grey power"» : http://www.canoe.com/infos/chroniques/jeanjacquessamson/archives/2007/06/20070606-102305.html

Posté par Choubine à 23:59 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire