Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

samedi 12 mai 2007

Se lancer - Elle s'est lancé

Se lancer; accord du participe passé du verbe pronominal; grammaire française; syntaxe du français; orthographe d'accord.

  • Ségolène Royal, qui vient en quelque sorte de redonner le statut d'opposition officielle à son parti, s'est lancé_ à l'assaut de l'Élysée sans avoir pu mettre son parti à sa main... (Christian Rioux.)

Se lancer est un verbe accidentellement pronominal, c'est-à-dire qui n'est pas toujours employé à la forme pronominale; il s'agit plus précisément d'un pronominal réfléchi, puisque le sujet et le pronom personnel complément, se, désignent la même personne. En pareil cas, le participe passé s'accorde avec le complément d'objet direct si ce dernier est antéposé (placé devant), comme si le verbe était conjugué avec l'auxiliaire avoir. Ségolène Royal a lancé qui? elle-même : s'est lancée.

On écrirait cependant : La ministre s'est lancé des fleurs. Explication? Le pronom se est complément d'objet second, ou complément d'attribution; il ne commande donc pas l'accord. De fait, le complément d'objet direct est placé après le verbe : la ministre a lancé des fleurs à elle-même. Par contre : Les fleurs que la ministre s'est lancées...

* * * * *

  • ... bon pour tout les pays et pour tous les peuples.

... bon pour tous les pays...

Line Gingras
Québec

«La leçon française» : http://www.ledevoir.com/2007/05/11/143073.html

Posté par Choubine à 03:55 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire