Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 15 février 2006

Assumer que

Assumer que; anglicisme.

  • [...] les conservateurs ne retireraient pas nécessairement le Canada du traité de Kyoto mais, comme ils assument que les signataires de Kyoto n'atteindront pas leurs objectifs d'ici 2012, un gouvernement conservateur ne dépensera pas des millions pour respecter ses engagements. (Louis-Gilles Francoeur.)

Les dictionnaires généraux que j'ai pu consulter - soit le Petit Robert, le Lexis et le Trésor de la langue française informatisé - ne relèvent pas la construction assumer que; ils signalent par ailleurs, en gros, que le verbe assumer peut signifier ou bien «prendre à son compte», «se charger de» :

Assumer une fonction, un emploi, un rôle, une tâche, une responsabilité.

Ou bien «accepter consciemment (une situation, un état psychique et leurs conséquences)» :

Assumer pleinement sa condition.

D'après ce que je lis dans le Multidictionnaire et dans le Colpron, assumer que, utilisé au sens de tenir pour acquis que, admettre que, présumer que, est un anglicisme. De fait, René Meertens propose de rendre to assume that par divers équivalents, dont supposer que, partir du principe que, s'imaginer que, mais assumer que ne figure pas au nombre des possibilités. Je ne le trouve pas non plus dans le Robert & Collins Super Senior.

Line Gingras

«Environnement : le silence nébuleux des conservateurs» : http://www.ledevoir.com/2006/01/21/100224.html

Posté par Choubine à 01:41 - Langue et traduction - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    La confusion avec « assurer que » (déclarer sans doute aucun, certifier) peut aussi renforcer l'erreur.

    Posté par Dominique, mercredi 15 février 2006 à 09:00

Poster un commentaire