Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 10 janvier 2006

Craindre et l'infinitif

Craindre + infinitif; craindre de + infinitif.

  • Des engagements que les autochtones craignent voir s'évaporer avec l'élection d'un nouveau gouvernement. (Manon Cornellier.)

D'après le Multidictionnaire, le verbe craindre se construit avec la préposition de lorsque son complément est un infinitif :

Il craint de lui faire de la peine.

Je trouve confirmation de cet avis dans le Petit Robert et le Lexis :

Nous craignons d'apprendre une mauvaise nouvelle. (Lexis.)
Je ne crains pas d'affirmer que... (Petit Robert.)

Line Gingras

"Revue de presse : Les leçons apprises" : http://www.ledevoir.com/2006/01/10/99279.html

Posté par Choubine à 12:39 - Langue et traduction - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    encore un québécisme ?

    Posté par phil, mardi 10 janvier 2006 à 13:57
  • Je n'en ai pas l'impression, même si je n'ai rien trouvé dans le Hanse-Blampain. Je n'ai pas remarqué cette construction avant aujourd'hui...

    Posté par Choubine, mardi 10 janvier 2006 à 14:15
  • ce n'est donc qu'un oubli, et comme y a plus personne dans les rédactions pour corriger les fautes...

    Posté par phil, mercredi 11 janvier 2006 à 04:52
  • "Le Devoir" a une petite équipe de correcteurs; vu le nombre d'articles que je dois lire, certains jours, avant de trouver quoi que ce soit à signaler, je dirais qu'elle me semble généralement très efficace. Mais voilà, on n'est jamais assez vigilant...

    Posté par Choubine, mercredi 11 janvier 2006 à 05:29

Poster un commentaire