Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

lundi 30 avril 2007

Morts ou vifs

Vivant, participe présent ou adjectif verbal; aux dépens de.

  • «Pensez-vous que nous ne sommes que des parasites vivants aux dépens du travail honnête et ardu de nos concitoyens?» (Mario Cloutier, dans La Presse, citant l'écrivain d'expression anglaise Yann Martel.)

Seraient-ils donc, nos écrivains et nos artistes, des parasites morts?

Mais non, les apparences ont le nez qui trompe : ce qu'on a voulu dire, c'est que pour beaucoup de nos élus, il semblerait qu'écrivains et artistes, en qualité de parasites, ne sachent faire qu'une chose : vivre aux dépens de leurs concitoyens (et non pas aux dépens du travail de leurs concitoyens, je le signale en passant). Il fallait employer le verbe, pas l'adjectif : vivant.

Line Gingras
Québec

«Yann Martel "conseille Stephen Harper"» : http://www.cyberpresse.ca/article/20070417/CPARTS02/704170733/1050/CPARTS02

Posté par Choubine à 23:59 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]